Quoi faire
La singularité est proche

La singularité est proche

Un léger contretemps est survenu: Anne est morte, il y a quelques minutes. Elle sera de retour sous peu, le temps de se transférer sur sa copie de sauvegarde: quinze secondes, tout au plus, pendant lesquelles elle doit cartographier ses souvenirs, afin de s’assurer que la nouvelle Anne qui prendra le relais lui sera identique en presque tous points. Elle sera de retour très bientôt, si tout va bien: le transfert est une procédure d’usage. Mais évidemment que tout n’ira pas bien.

En s’inspirant librement de l’essai du même nom écrit par Ray Kurzweil, La singularité est proche est un spectacle d’anticipation qui explore les formidables et inquiétantes possibilités qu’offrirait un monde dans lequel, au moyen de la machine, l’homme aurait vaincu la mort.

Production
Théâtre En Petites Coupures
Texte et mise en scène
 Jean-Philippe Baril Guérard
Interprétation
Isabeau Blanche, Olivier Gervais-Courchesne, Mathieu Handfield, Maude Hébert, David Strasbourg, Anne Trudel
Conception
Leticia Hamaoui (assistance à la mise en scène), Julie Basse (conception lumières), Estelle Charron et Cloé Alain Gendreau (scénographie et costumes), Michael Binette (conception sonore), Charles-Antoine Bertrand-Fontaine (direction technique), Andrée-Anne Garneau (direction de production)