VidéosTrouble

Web social, réfugiés et vote voilé: Le visage de la peur

De nos jours, tout le monde ou presque possède une webcam ou un téléphone intelligent permettant de faire une vidéo et de la diffuser.

Ainsi, lors de périodes troubles, n’importe quel quidam peut prendre les moyens qu’il peut pour se faire entendre. Des cuisines, des salons ou encore des voitures deviennent des studios de tournage où monsieur et madame tout le monde peuvent sortir sur la place publique pour crier leur discours politique en souhaitant convaincre les passants du web social.

Au Québec, ça ne manque jamais. Il suffit de sortir une nouvelle concernant de près ou de loin l’Islam pour que le ton monte d’un cran. Sur les médias sociaux, ils sont nombreux à se laisser aller l’indignation outrée sur fond de crise des réfugiés et de débats sur le port du voile. Tout y passe, dans un mélange acide pas toujours heureux. La colère est certaine et la haine exaspérée ne laisse aucun doute.

Nous avons documenté ici un florilège de ces discours apparus dans les derniers jours sur la place publique.

Toujours avec la même prémisse qui donne froid dans le dos : « Je ne suis pas raciste, mais… »

Le visage de la peur.

Idée originale: Julien Day et Mathieu Onge
Recherche: Mathieu Onge
Montage: Julien Day