Restos / Bars

Chez Noeser : La formule du succès

En octobre, nous publierons la 15e édition du Guide Restos Voir: l’occasion de vous parler de restos ouverts depuis 15 ans ou plus… Cette semaine, on s’arrête Chez Noeser, à Saint-Jean-sur-Richelieu, le temps d’un repas dédié à une autre valeur sûre de la région, la pomme!

C’est en 1988 que Ginette, la pétillante propriétaire d’origine acadienne et son époux, le chef Noeser d’origine alsacienne, se sont établis dans une vieille bâtisse de caractère de Saint-Jean-sur-Richelieu. Depuis son ouverture, Chez Noeser a connu quelques changements. Il a tout d’abord offert une carte de vins, avant de la délaisser cinq ans plus tard pour devenir un "apportez votre vin". Il s’est également doté d’un surprenant jardin d’hiver au plafond étoilé de loupiotes, ainsi que d’une suite de luxe à l’étage pour ceux qui désirent poursuivre leur escapade romantique.

À table

Chez Noeser, la surprise n’est pas le mot d’ordre. Par contre, on est certain d’être chaleureusement reçu. Le caractère un peu labyrinthique et vieillot des salles du restaurant ainsi que le très agréable jardin d’hiver en arrière sont propices à l’intimité. De plus, la qualité irréprochable du service, à la fois attentionné et discret, contribue à l’ambiance. Si ce n’était de cette musique classique un peu trop appuyée et forte qui emplit nos oreilles, tout serait idéal.

Le menu thématique du mois de septembre, intitulé "Tombé dans les pommes", nous est remis dès notre arrivée. Comme d’habitude, il reflète l’intérêt du chef pour les produits locaux, qu’il intègre dans ses plats directement inspirés de la cuisine traditionnelle française. Mais malheureusement aussi, le choix y est toujours limité, une politique de la maison que des gourmands plus aventuriers pourraient déplorer. Les amuse-bouches qui arrivent à notre table sont toutefois variés et soignés. Mousse de homard sur pain de blé entier, terrine de campagne sur croûtons et feuilleté au chèvre chaud: un petit régal dont on demanderait bien une portion supplémentaire!

Nous poursuivons avec une crème maraîchère et un velouté de volaille au curry, tous deux enrichis de pommes. La première est onctueuse avec un petit goût fruité en finale, tandis que le second, plus concentré en goût, marie extrêmement bien le curry et la pomme. De secondes entrées sont proposées pour ceux qui ont plus d’appétit, mais nous sautons pour notre part directement aux plats de résistance, parmi lesquels nous avons tout d’abord choisi la pintade farcie aux pommes et au prosciutto, sauce au cidre de glace de La Face cachée de la pomme. La cuisson de la viande s’avère parfaite, celle-ci est juteuse et pleine de saveurs, ce qui n’est pas chose facile avec ce volatile. Idem pour le magret de canard, sauce au vin rouge et au vinaigre de cidre qui suit, puisqu’il est rosé à l’intérieur et grillé juste comme il faut en surface. Coup de chapeau également pour les sauces qui accompagnent ces plats, que le chef maîtrise admirablement. Seul bémol: des accompagnements similaires pour les deux assiettes.

Douceurs

L’unique dessert du jour est un trio réussi comprenant une petite portion de tarte Tatin, de sorbet à la pomme et de mousse au chocolat.

Emballant /

L’attention que portent les propriétaires à leur clientèle. Le chef vient même vous dire bonjour en fin de service.

Décevant /

La musique qui mériterait d’être renouvelée, ainsi que le manque de choix du menu.

Combien? /

Compter 100 $ en moyenne pour deux personnes.

Quand ? /

Les jeudis, vendredis et samedis soir à compter de 17 h, et le dimanche sur réservation.

Où? /

Chez Noeser
236, rue Champlain, Saint-Jean-sur-Richelieu
450 346-0811, www.noeser.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!