Le Thazard : nouvelle carte, nouveau départ
Restos / Bars

Le Thazard : nouvelle carte, nouveau départ

Établissement bien connu des amateurs de ramen à Montréal, le Thazard a récemment fait peau neuve. Le restaurant qui proposait des mets typiquement japonais s’est reconverti en brasserie asiatique. Et c’est Alexandre Gosselin, chef au resto Chez Victoire, qui signe la nouvelle carte.

Le Thazard propose désormais une cuisine d’inspiration asiatique aux influences japonaises, chinoises, coréennes, thaïlandaises, laotiennes, etc., tout en gardant une touche française. «C’est une nourriture qui reste accessible pour les non-initiés à la cuisine asiatique», assure le nouveau chef exécutif. Il lui aura fallu environ deux mois de travail pour penser, comprendre les ingrédients et les saveurs et les mettre en pratique.

«La cuisine asiatique, c’est beaucoup d’essais et d’erreurs. On doit composer avec des sauces très puissantes sur les saveurs salées, sucrées, épicées et amères. Le mélange de ces saveurs peut amener à une explosion en bouche, mais c’est un art qu’il faut bien maîtriser. J’en apprends encore chaque jour», confie en toute humilité Alexandre Gosselin.

Plats à partager

D’aussi loin qu’il s’en souvienne, le chef a toujours apprécié les saveurs asiatiques. Il en propose d’ailleurs assez souvent Chez Victoire, restaurant dont il est chef associé. «J’avais déjà essayé ailleurs certains plats du nouveau menu [du Thazard]», souligne-t-il. Ses voyages en Chine, au Japon ou encore en Thaïlande ont également eu un impact sur sa cuisine. «Je ne voyage que pour manger. C’est certain que ça laisse des marques», lance-t-il, amusé.

Cette nouvelle carte du Thazard est saisonnière, et elle sera renouvelée tous les deux mois environ. Cette première mouture met donc de l’avant des produits de la saison estivale. Elle propose également plus de légumes et moins de viande dans leurs plats qui «misent beaucoup plus sur le partage». «Favoriser les légumes permettra aux gens de goûter un peu à tout, pour qu’ils puissent déguster des saveurs différentes», fait savoir Alexandre Gosselin.

C’est Maxime Tessier, jeune chef autodidacte de 29 ans, qui a pris les rênes des fourneaux du Thazard depuis juillet dernier. Le jeune homme fourmille déjà d’idées pour la prochaine carte: «Pour l’instant je les garde pour moi. Je pourrai les proposer le moment venu…»

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!