Choux Gras, le festin de Mont-Tremblant
Restos / Bars

Choux Gras, le festin de Mont-Tremblant

C’est le petit nouveau du coin, l’adresse qui fait concurrence aux restos du secteur. Installé dans l’écrin du Fairmont Tremblant, à flanc de montagne, Choux Gras propose une belle expérience culinaire depuis son ouverture à l’automne dernier.

À l’issue de ses travaux de rénovations, l’hôtel cinq étoiles propose maintenant quatre restaurants refaits à neuf (Choux Gras, le bar lounge L’Axe, le Comptoir Cuisine du Marché et le Ricochet Café & Terrasse), chacun avec une identité distincte pour s’adapter aux différents goûts et budgets. Et Choux Gras est sans conteste le joyau de cette offre culinaire.

La salle du restaurant à elle seule vaut la peine, avec son décor élégant qui change du design que l’on retrouve dans la plupart des restos. Les banquettes en velours bleu nuit et les sièges de cuir s’accordent joliment aux lambris, luminaires et miroirs vintage en donnant à l’espace une ambiance chic et plus classique. Les couleurs sombres et froides contrastent en beauté avec la superbe luminosité de la salle, dotée de larges baies vitrées donnant sur la montagne – et le coucher de soleil.

Crédit: Stéphane Groleau
Crédit: Stéphane Groleau

Pour accorder sa cuisine à ses beaux locaux, Choux Gras a engagé David Baker comme chef exécutif. Diplôme en cuisine du George Brown College à Toronto et titulaire d’une certification Cordon Bleu de l’Institut Culinaire à Ottawa, David Baker a notamment été sous-chef exécutif au Westin Prince et au Marriott Bloor Yorkville Hotel à Toronto, chef exécutif et directeur culinaire au Liaison College Toronto West Campus, puis chef exécutif au Deerhurst Resort à Huntsville (Ontario).

Bref, David Baker est un habitué des restos d’hôtels. Il a donc déménagé sa famille dans les Laurentides pour relever le défi d’attirer les gourmands au Fairmont et de faire de Choux Gras une vraie destination gastronomique, pour les visiteurs de l’hôtel comme pour les habitants de Mont-Tremblant. Dans cette «brasserie culinaire», le service se veut très attentionné et élégant, à la hauteur de l’hôtel qui l’accueille, tout en étant convivial et sympathique à l’image de la région et de son ambiance.

Avec l’arrivée des beaux jours, le menu a pris des allures estivales. On commence le repas avec un gaspacho de tomates vertes, joliment rehaussé par des morceaux de crabe des neiges, d’avocat et de croûtons. Coloré et rafraîchissant! En attendant la suite, on vous recommande vivement de goûter à l’un des pains chauds agrémentés de tomates, herbes, bacon ou oignons, et confectionnés par le pâtissier de la maison venu de Marseille – avec ses arômes de Provence, la brioche au thym est tout bonnement à tomber par terre.

Au choix aussi, un fromage buffala frais du Québec, de la pieuvre confite et grillée, un classique tartare de bœuf du Québec, des huîtres, une mousse de foie de porcelet… En entrée ou plat léger, on peut opter pour une des salades aux mélanges gourmands et frais. La salade de betteraves rôties (et pistou de pistaches) offre des saveurs plus acidulées, tandis que la salade Choux Gras créé un bel équilibre entre le sucré et l’amer avec ses poires, noix, ricotta maison et laitue amère. Simples et réussies.

jpeg-fairmont_tremblant-9484Au menu des plats, des assiettes plutôt classiques de poissons ou viandes, et une option végé. On peut aussi choisir un format familial dans la liste des plats à partager – qui sont l’apanage de nombreux clients au Choux Gras. C’est le bar rayé qui sera donc le clou de notre repas, servi entier avec tête et queue – une présentation de plus en plus rare dans les restos mais qui garantit pourtant la fraîcheur du poisson et donne à l’assiette une allure gargantuesque.

Si le bar est peut-être un brin trop cuit, on concède que c’est la cuisson que demandent la plupart des clients. La peau est quant à elle croustillante à souhait – un régal. Le poisson s’accompagne de savoureuses lentilles noires béluga ainsi que d’une salsa verde aux olives, qui amène de gourmands parfums méditerranéens à la table. Côté vins, la carte ne propose pas vraiment d’options intéressantes au verre mais a plusieurs jolis crus en bouteille, de quoi mettre en valeur les plats.

On termine avec l’un des décadents desserts, à l’image du pouding chômeur, fondant à souhait, ou du clafoutis à l’argousier, plus léger et acidulé mais tout aussi gourmand. Bref, si les restaurants d’hôtels ne sont pas toujours une réussite, on profite au Choux Gras d’un superbe repas sans faute, d’une cuisine simple mais authentique de produits frais. Les plats du chef Baker sont gourmands et équilibrés, servis avec de belles présentations dans une jolie vaisselle colorée et aux motifs surannés.

Petit bonus: le service de voiturier est gratuit pour les clients des restaurants. Mais aller tester le Choux Gras peut aussi être une belle excuse pour s’offrir une nuit au Fairmont et profiter de ses dernières rénovations… Une expérience haut de gamme, du repas jusqu’au repos.

Choux Gras Brasserie Culinaire
3045, chemin de la Chapelle – Mont-Tremblant
819 681-7000
www.chouxgrasbrasserie.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!