Gypsy : Bali sur le Plateau
Restos / Bars

Gypsy : Bali sur le Plateau

Le Kozu n’aura finalement pas fait long feu. Un an après son ouverture, cette brasserie pan-asiatique qui occupait les locaux du bar Rachel Rachel, au cœur du Plateau, a été remplacée par un nouveau-venu : le Gypsy. La devanture noire et le mobilier sombre ont été troqués pour un espace clair et immaculé conceptualisé par La Chambre Design.

Imprimés végétaux, fauteuils et abat-jours en osier, esprit californien… On prend un peu peur en entrant dans ce resto tout droit tiré de l’Instagram d’une jeune vingtenaire branchée. L’ambiance Bali, c’est très à la mode, même si elle renvoie plus souvent au quotidien d’Occidentaux en vacances qu’à celui des Indonésiens. Mais surtout, si le décor du Gypsy est beau et apaisant – reconnaissons-lui cela -, la nourriture est-elle aussi réussie ?

Cessons ici le suspense : la réponse est oui. Kevin Latrem, l’initiateur de cet établissement (aussi à l’origine du Fitzroy ou de l’Appt. 200) n’est pas là pour surfer sur la vague balinaise tendance – mais peu originale -, il a tout simplement vécu là-bas et souhaitait amener un peu de son énergie à Montréal.

dsc09558

Après avoir ouvert le Gyspsy Bali sur place, dans la ville de Canggu, il a répondu à l’appel de ses racines et a ouvert une succursale montréalaise du resto pour se rapprocher de sa famille. Même volonté du côté de son acolyte expatrié, le chef Robin Filteau-Boucher (un ancien du Laurea et du Hà, qu’on a pu voir à l’émission Les Chefs).

Le chef n’a pas la prétention de révolutionner quoi que ce soit : il propose « une cuisine simple », mais savoureuse, aux inspirations balinaises mais avec des produits locaux – ça va de soi. Et il le fait bien. On se régale du début à la fin, et on salue les prix très abordables qui permettent de s’offrir un plat pour 15$ environ (on a donc envie d’en prendre deux!).

C’est simple mais très joliment présenté, et les saveurs sont bien au rendez-vous. On pense au superbe gravlax de saumon (un clin d’œil à la Gaspésie dont le chef est originaire), si goûteux qu’il se déguste sans aucune sauce ou accompagnement, sinon sa peau légèrement cuite et craquante. Fondant à souhait…

dsc06710

Idem pour la salade niçoise, où le thon juste saisi est savoureux et l’accompagnement bien pensé. Les plats de poisson et les fruits de mer locaux sont en belle place dans ce menu, qui s’annonce tout en fraîcheur avec ses tartines matinales, ses bols et ses salades. Au rayon boissons, on trouve un joli petit coin à café tout équipé.

À la carte s’ajoutent des smoothies, jus de fruits (un peu chers cependant par rapport aux plats, à 7 ou 8$ le verre), cocktails au kombucha et vins nature. On repère quelques mélanges authentiques de Bali qui changent de ce qu’on peut habituellement trouver, comme cette Coco Limonade au sirop simple, rafraîchissante et très bien balancée.

S’il est encore en rodage – le resto vient tout juste d’ouvrir -, le service est chaleureux et sympathique. Bref, on passe au Gyspsy un repas estival tout en fraîcheur, un moment rayon de soleil qui nous aidera à passer l’hiver à défaut d’aller à Cuba. Et on souhaite au resto plus de longévité que son prédécesseur…

Gypsy
500, rue Rachel Est – Montréal
www.wearegypsy.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!