Warning: preg_match() expects parameter 2 to be string, array given in /home/www/voir.ca/wp-includes/formatting.php on line 610 Warning: strip_tags() expects parameter 1 to be string, array given in /home/www/voir.ca/wp-includes/formatting.php on line 994

Monsieur le premier ministre,

Nous, les élèves et le personnel de l’école secondaire de La Courvilloise, souhaitons nous joindre à une grande majorité de la population québécoise afin d’exprimer notre total désaccord avec le projet de construction d’une centrale thermique à Beauharnois. Dans un contexte de volonté de réduction des gaz à effet de serre (en vue d’atteindre les modestes visées stipulées par le protocole de Kyoto), ce projet nous semble non seulement critiquable, mais franchement aberrant.

À vous entendre parler à toutes les tribunes du Québec, ce projet serait "bon" pour l’environnement! Comment une centrale thermique qui rejetterait 570 tonnes de monoxyde de carbone, 240 tonnes d’oxyde d’azote et 150 tonnes d’ammoniac par année peut-elle être "bonne" pour la qualité de l’air? Oubliez-vous que ce projet a été rejeté par le BAPE et ensuite par votre propre ministre de l’Environnement, qui a cédé aux pressions depuis lors? Nous vous rappelons que le Canada s’est engagé à réduire de 6 % ses émissions de gaz à effet de serre et qu’à lui seul, le projet du Suroît augmenterait de 2,6 % la participation du Québec à cette pollution! Selon monsieur Hamad, ce 2,6 % n’est que du "bruit" dans l’atmosphère canadienne: le Québec peut bien polluer davantage puisqu’il soutient plutôt bien la comparaison à la moyenne canadienne! De telles absurdités visant la manipulation et la désinformation du grand public sont une honte, surtout venant de la part d’un membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Cette campagne de désinformation de la population menée conjointement par le gouvernement et Hydro-Québec nous dégoûte au plus haut point. Nous, enseignants dont le travail consiste à permettre le développement de la pensée critique chez les futurs citoyens du Québec, nous permettons de mettre en doute votre bonne foi lorsque Hydro-Québec, dans une vague de froid – ô combien profitable! -, proclame dans tous les médias que les réserves énergétiques sont au plus bas et qu’il faut réduire notre consommation, ou lorsqu’on annonce que le prix de l’électricité augmentera, lançant ainsi un débat qui occupe l’attention des organismes sociaux. Quelle est votre stratégie? Comment souhaitez-vous nous duper? Pendant que la mobilisation se fait autour de la hausse des tarifs, le projet du Suroît passera en catimini?

Vous ne pensez qu’à court terme, sans vous soucier de l’environnement, alors que, comme vous le constaterez tôt ou tard, il est à la base de toutes ces questions économiques qui seules semblent vous préoccuper. Le Québec ne pourrait-il pas devenir un exemple de production d’énergie propre en Amérique du Nord? Le développement durable, ce n’est pas seulement pour les pays en voie de développement! Nous vous rappelons que la fermeture de l’aluminerie Alcan d’Arvida vient de libérer 500 MW dans le réseau, vous laissant le temps de développer des parcs d’énergie éolienne, solaire et à marée motrice. Comme plusieurs vous l’ont déjà conseillé, nous croyons que les 500 millions du Suroît devraient être investis dans des programmes d’isolation des vieux bâtiments, de diminution des gaspillages énergétiques, de subvention des maisons "Novo-climat", et surtout dans la réparation de votre turbine GE qui fonctionne bien en dessous de sa capacité de production.

Votre gouvernement a ici une chance de faire un geste concret et responsable qui vous permettrait de montrer que vous "êtes prêt" à gouverner en tenant compte de l’avis des citoyens et des experts en environnement. Tous les jours, plusieurs d’entre nous font l’effort de covoiturer, d’utiliser le transport en commun, de recycler, etc. Ne faites pas en sorte que Le Suroît détruise toutes ces actions individuelles! Encouragez-les et assumez intelligemment les responsabilités d’un gouvernement en donnant l’exemple! Le Québec peut et se doit de le faire; l’Autriche et l’Allemagne le font déjà si bien!

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres