Le coeur animal : Nadia Essadiqi et l’amour interdit

Le coeur animal : Nadia Essadiqi et l’amour interdit

Elle est connue comme chanteuse sous le nom La Bronze, mais elle est aussi comédienne et auteure, porteuse d’un univers romantique, fait d’amour, d’absolu et de métaphores rythmées. Nadia Essadiqi présente à La Chapelle son premier texte dramatique, Le coeur animal, dans une mise en scène d’Ariane Castellanos.

Survols, entrevue et critiques

  • Pas de temps pour DiCaprio
    30 octobre 2014 · Catherine Genest · Entrevue

    One Manu Show / Emmanuel Bilodeau : Pas de temps pour DiCaprio

    Son agenda est ultra chargé, les dates s’enchaînent dans les belles grosses salles du Saguenay, de la Capitale Nationale, de l’Abitibi. La lucrative business de l’humour québ’ lui offre un siège et Manu n’a pas l’intention de le laisser vacant.

  • Réal Bossé / Rue Fable / La rue de tous les possibles
    29 octobre 2014 · Philippe Couture ·

    Réal Bossé / Rue Fable / La rue de tous les possibles

    Avec Rue Fable, le théâtre Omnibus donne le coup d’envoi d’une nouvelle ère de direction artistique tricéphale rassemblant les esprits créateurs de Réal Bossé, Jean Asselin et Sylvie Moreau. Regard sur cette production et sur un trio qui risque de chambouler un peu les mœurs de la compagnie.

  • Chaîne de montage / Mexique charcuté
    29 octobre 2014 · Philippe Couture ·

    Chaîne de montage / Mexique charcuté

    Aux frontières d’un théâtre social et intimiste, Suzanne Lebeau et Gervais Gaudreault s’intéressent dans la pièce Chaîne de montage au triste sort des ouvrières des maquiladoras de Juarez, au nord du Mexique. Entrevue avec le metteur en scène.

  • Une excellente pièce de danse au Festival Actoral / Entrevue avec l’inclassable Thomas Ferrand
    29 octobre 2014 · Philippe Couture ·

    Une excellente pièce de danse au Festival Actoral / Entrevue avec l’inclassable Thomas Ferrand

    Le titre est trompeur. Une excellente pièce de danse, un spectacle imaginé par l’atypique Thomas Ferrand, n’est pas vraiment un spectacle de danse mais plutôt un objet scénique non-identifié, poème scénique qui flirte avec l’art plastique et les ambiances étranges. Entrevue.

  • Dernier tour de piste pour les Turcs Gobeurs d’Opium
    24 octobre 2014 · Philippe Couture · Entrevue

    Raconter le feu aux forêts / Entrevue avec André Gélineau : Dernier tour de piste pour les Turcs Gobeurs d’Opium

    Avec Raconter le feu aux forêts, la troupe sherbrookoise Les Turcs Gobeurs d’opium explore pour une toute dernière fois la dramaturgie d’André Gélineau, aux accents ruraux et mythologiques. Entrevue.

  • Corps-à-corps viril
    23 octobre 2014 · Catherine Genest · Entrevue

    Danse de garçons : Corps-à-corps viril

     Sept mâles alpha: un danseur et six comédiens. Atypique, le spectacle orchestré par Karine Ledoyen a fait un tabac lors de l’avant-dernier Carrefour international de théâtre de Québec. Retour sur une chorégraphie sportive et introspective. 

  • Des hommes en noir et du hip hop renouvelé
    23 octobre 2014 · Philippe Couture · Critique

    Chorus II et Nobody likes a pixelated squid : Des hommes en noir et du hip hop renouvelé

    Danse Danse offre sa scène à deux figures importantes de la relève en danse contemporaine à Montréal. Dans Chorus II, Sasha Kleinplatz offre une élégante et viscérale danse masculine. En première partie, Emmanuelle Lê Phan et Elon Höglund proposent leur fluide réinvention du breakdance dans Nobody likes a pixelated squid.

  • Keep me in mind, présenté par le Goethe Institut / Mémoire à relais
    22 octobre 2014 · Philippe Couture ·

    Keep me in mind, présenté par le Goethe Institut / Mémoire à relais

    Le Goethe Institut invite les Montréalais à venir rencontrer dans un cadre intimiste des «passeurs d’histoire» dans Keep me in mind, une performance dans laquelle les récits de sept survivants de la Shoah vous sont presque chuchotés à l’oreille. On est allés tenter l’expérience.

  • Festival Phénoména / Sophie Cadieux sur les traces de Duras et Beauvoir
    22 octobre 2014 · Philippe Couture ·

    Festival Phénoména / Sophie Cadieux sur les traces de Duras et Beauvoir

    Des femmes, de l’amitié et de la botanique. En compagnie de la comédienne Laurence Dauphinais, Sophie Cadieux propose un parcours sonore croisant les voix de Marguerite Duras et Simone de Beauvoir, dans le cadre du festival Phenomena, au Champ des Possibles. L’aventure porte l’intriguant titre Juste parce que c’est beau (entretiens botaniques). Discussion.

+ tous les articles →