Scène

  • Des hommes en noir et du hip hop renouvelé
    23 octobre 2014 · Philippe Couture · Critique

    Chorus II et Nobody likes a pixelated squid : Des hommes en noir et du hip hop renouvelé

    Danse Danse offre sa scène à deux figures importantes de la relève en danse contemporaine à Montréal. Dans Chorus II, Sasha Kleinplatz offre une élégante et viscérale danse masculine. En première partie, Emmanuelle Lê Phan et Elon Höglund proposent leur fluide réinvention du breakdance dans Nobody likes a pixelated squid.

  • Keep me in mind, présenté par le Goethe Institut / Mémoire à relais
    22 octobre 2014 · Philippe Couture

    Keep me in mind, présenté par le Goethe Institut / Mémoire à relais

    Le Goethe Institut invite les Montréalais à venir rencontrer dans un cadre intimiste des «passeurs d’histoire» dans Keep me in mind, une performance dans laquelle les récits de sept survivants de la Shoah vous sont presque chuchotés à l’oreille. On est allés tenter l’expérience.

  • Festival Phénoména / Sophie Cadieux sur les traces de Duras et Beauvoir
    22 octobre 2014 · Philippe Couture

    Festival Phénoména / Sophie Cadieux sur les traces de Duras et Beauvoir

    Des femmes, de l’amitié et de la botanique. En compagnie de la comédienne Laurence Dauphinais, Sophie Cadieux propose un parcours sonore croisant les voix de Marguerite Duras et Simone de Beauvoir, dans le cadre du festival Phenomena, au Champ des Possibles. L’aventure porte l’intriguant titre Juste parce que c’est beau (entretiens botaniques). Discussion.

  • Festival Phenomena / Andréane Leclerc, une contorsionniste pas comme les autres
    21 octobre 2014 · Philippe Couture

    Festival Phenomena / Andréane Leclerc, une contorsionniste pas comme les autres

    Peu intéressée à se produire dans des œuvres circassiennes qui valorisent la prouesse physique au détriment du sens, la contorsionniste Andréane Leclerc a développé un rapport singulier avec sa discipline. Entrevue au sujet de ses spectacles Cherepaka et Bath House, présentés dans le cadre du festival Phenomena.

  • Délire à deux: Un pan méconnu d’Ionesco
    21 octobre 2014 · Philippe Couture

    Délire à deux: Un pan méconnu d’Ionesco

    Pour une deuxième année consécutive, la metteure en scène Isabel Rancier invite les spectateurs au bar l’Esco pour une production sans prétention de Délire à deux, une pièce méconnue et mineure d’Ionesco, qu’il est tout de même sympathique de découvrir.

  • Entrevue avec Philippe Dumaine : Le sida n’est pas mort
    16 octobre 2014 · Philippe Couture

    Entrevue avec Philippe Dumaine : Le sida n’est pas mort

    Le sida n’est pas mort. Mais pourtant, il est quasi disparu de l’espace public et médiatique. Pour que continue la discussion et pour poser un regard rétrospectif et critique sur la maladie qui a décimé la jeunesse des années 1990, Philippe Dumaine et ses collaborateurs proposent un spectacle interdisciplinaire : Propositions for the aids museum. Entrevue.

  • Être femme et avoir 40 ans
    16 octobre 2014 · Catherine Genest · Entrevue

    Gustavia : Être femme et avoir 40 ans

    La crise de la quarantaine. Sa version masculine a inspiré un classique à Tchekhov (voir la une), et les sitcoms se sont chargées de la ridiculiser en présentant les hommes comme des bêtes assoiffées de jeunes culs. Mathilde Monnier, elle, brise les stéréotypes. 

  • Stravinsky métissé
    16 octobre 2014 · Philippe Couture · Entrevue

    iTMOi / Akram Khan : Stravinsky métissé

    Réécrivant Le sacre du printemps pour en faire une œuvre délibérément métissée et festive, le Britannique Akram Khan, habitué des scènes montréalaises, est en ville pour trois soirs avec le spectacle iTMOi.

  • Jouer à la poupée
    16 octobre 2014 · Philippe Couture · Festival Actoral / Entrevue

    Festival Actoral / Gisèle Vienne / Kindertotenlieder : Jouer à la poupée

    Montréal n’a rien vu du travail de Gisèle Vienne depuis Jerk, troublant spectacle de ventriloquie trash présenté ici en 2010. Actoral nous offre Kindertotenlieder, œuvre emblématique de l’univers ritualisant et romantico-cruel de cette metteure en scène et marionnettiste française qui ne laisse personne indifférent.

  • Dans les ruines de Detroit
    16 octobre 2014 · Sara Dion · Festival Actoral / Entrevue

    Festival Actoral / Sarah Berthiaume / Nous habiterons Détroit : Dans les ruines de Detroit

    Actoral provoque une rencontre inespérée entre l’auteure québécoise Sarah Berthiaume et le metteur en scène français Julien Gosselin, dont les imaginaires se projettent à Detroit en compagnie de jeunes acteurs finissants d’une école cannoise. Entrevue.

Page 1 sur 64512345678910...645

Infolettres