Que peut-on souhaiter à notre région culturelle pour cette nouvelle année pleine de promesses? Ces derniers jours, cette question a ressurgi dans mon esprit à maintes reprises, alors que mes vacances se déroulaient placidement, saturées de sourires et de bonnes intentions récoltés au fil des kilomètres parcourus à travers la Belle Province, comme dans un long vidéoclip de Taylor Swift. Vous qui lisez ma chronique régulièrement, vous êtes vraisemblablement au fait de mon opinion à propos de notre situation culturelle régionale. Et je ne veux surtout pas me répéter. C'est pourquoi j'ai fait appel à certains acteurs de la scène culturelle d'ici, afin qu'ils expriment, noir sur blanc, leurs voux à Ottawa-Gatineau, lieu de culture.

Stefan Psenak

Stefan Psenak, écrivain et conseiller municipal du district d'Aylmer

«À titre de président de la commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine, voici mes souhaits pour 2011:

Que Gatineau adopte une politique du patrimoine musclée, assortie de ressources humaines et financières adéquates qui nous permettront d'enfin devenir des chefs de file en la matière. Protéger et mettre en valeur le patrimoine pour améliorer le paysage et faire oublier un tant soit peu les balafres qui parsèment la grande ville, voilà un vou qui me semble opportun, en ces temps où poussent partout des quartiers champignons…

Que Gatineau s'engage à construire une bibliothèque centrale digne de ce nom et le musée régional Espace Dallaire le long du ruisseau de la Brasserie, pour que l'axe culturel Montcalm (qui compte déjà le superbe Théâtre de l'Île) s'incarne véritablement et que la revitalisation du centre-ville puisse enfin s'opérer. Tout cela avec l'aide de Québec, bien entendu, et de la CCN, qui réaménagera les berges pour en faire une formidable promenade.

Que Gatineau soit active dans ses cours de village et qu'elle participe à des chantiers culturels là où des occasions se présentent (le projet culturel de l'église Saint-Paul d'Aylmer, par exemple). C'est en intervenant dans nos communautés que l'on réussira à créer un sentiment de fierté et d'appartenance au grand ensemble gatinois.

À titre personnel: 

Que je publie enfin un nouveau recueil de poésie, 10 ans après La beauté.»

 

Martin Tremblay, animateur, Le Snooze, NRJ 104,1

«Mon plus grand souhait culturel pour notre communauté (principalement Gatineau) est d'enfin se voir attribuer un grand projet de centre multifonctionnel dans le centre-ville de Hull. Pour redonner vie à cette portion de la ville, oui, et cesser du même coup d'être dans l'ombre de la capitale nationale pour les shows et les événements culturels, mais aussi sportifs.

Je rêve du jour où certains artistes auront à se demander si leur show devrait se faire dans le fin fond de Kanata ou dans ce nouvel amphithéâtre à la fine pointe de la technologie et plus central géographiquement. Je rêve aussi de voir des spectacles à grand déploiement se tenir pendant une saison complète dans un centre-ville revitalisé et attirer des foules de partout au Québec, au Canada et ailleurs… Je rêve du jour où cette ville verra grand et donnera enfin une raison aux touristes de débarquer aussi de notre côté de la rivière… et la plupart du temps, tout cet engouement commence par un centre de foires, un événement, un spectacle…»

Dominic Faucher 

Dominic Faucher, auteur-compositeur-interprète, Tracteur Jack

«L'Outaouais est bien parti, culturellement parlant. Si j'avais un souhait à formuler pour 2011, ce serait qu'on continue comme ça. Que les occasions de faire rayonner notre région sur le plan culturel se multiplient et se solidifient afin qu'on prenne notre place fermement sur la map du Québec. Que les festivals et événements culturels trouvent le moyen d'évoluer, d'élaborer de nouvelles approches, question de favoriser les nouveaux joueurs de l'émergence tout en gardant les vieux de la vieille qui parviennent à rester actuels. Finalement, que tous ceux liés de près ou de loin à la culture comprennent qu'ils ont leur rôle à jouer dans le rayonnement de notre région : bars, salles de spectacle, cafés, écoles de musique, conservatoires, bistros, restaurants, théâtres, caisses populaires, artistes, citoyens, politiciens et autres.»  

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres