Découvrant que son ennemi juré, le professeur Moriarty (Jared Harris, machiavélique), planifie de mettre l’Europe à feu et à sang, Sherlock Holmes (Robert Downey Jr., en roue libre), flanqué de son fidèle acolyte Watson (Jude Law, parfait complément de Downey Jr.), tente de déjouer ses plans. Se joignent à eux une gitane (Noomi Rapace, figée en potiche exotique de service) et le frère de Holmes (le toujours suave Stephen Fry). À l’instar du premier volet, A Game of Shadows bénéficie d’une époustouflante direction artistique, laquelle fait revivre le Londres et le Paris de la fin du 19e siècle avec panache. Toutefois, Guy Ritchie se complaît tellement à multiplier les ralentis et les effets de montage saccadés que le tout frôle le maniérisme. Sans doute cherchait-il à nous distraire de cette assommante et bavarde intrigue.

Un génie, deux associés, une gitane Critique par - 2011-12-15
Cote: 2

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres