Lors du tournage d’Hommes à louer, documentaire percutant sur la prostitution masculine de Rodrigue Jean, des participants ont émis l’idée de produire des courts métrages de fiction. Regroupées en un long métrage, ces capsules signées par l’équipe d’Épopée et pilotées par Jean proposent des portraits crève-coeur d’hommes vivant en marge de la société. Forts d’une caméra inquisitrice, ces fragments de vie brouillent savamment la frontière entre le réel et la fiction. En résulte une incursion troublante et sans fard dans l’univers de la toxicomanie et des travailleurs du sexe où chacun livre avec générosité une part de son vécu, de ses souffrances et de ses espoirs. Retrouvez des capsules du collectif Épopée sur www.epopee.me et voyez l’intégrale du projet, L’état des lieux, à la Cinémathèque québécoise jusqu’au 4 février.

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel