Son fils (Jérémie Duvall, crédible) ayant été recalé par l’équipe de rugby locale, un ex-champion de rugby (Gérard Lanvin, bourru) monte sa propre équipe avec l’aide de copains (Olivier Marchal et Vincent Moscato, corrects). Écrit et réalisé par l’ex-rugbyman Philippe Guillard, Le fils à Jo flirte péniblement avec la comédie dramatique, le film sportif, la chronique familiale et un tantinet de romance. Après une belle altercation entre Jo et son fils au début du récit, laquelle laisse entendre une belle gamme d’émotions à venir, le tout se développe mollement au gré de scènes se voulant folkloriques. Et lorsqu’arrive enfin le match décisif, rarement aura-t-on vu un sport aussi énergique que le rugby filmé de façon aussi ennuyeuse.

Enfant du ballon Critique par Voir - . Cote: 2

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

+ Concours →