Journée des femmes : une petite pensée pour les autres

8 mars 2013 8h52 · Julien Day

En cette journée de la femme où l’on fera trop souvent l’apologie de la gent féminine dans une optique vide de sens, un peu comme si c’était une deuxième fête des mères. En cette journée où plusieurs secrétaires de firmes d’avocats, représentantes de produits de beauté et promotrices de boissons énergisantes se feront maladroitement souhaiter « bonne fête » par leurs employeurs qui imposent le port de la jupe.

En cette journée, j’aimerais avoir une petite pensée pour ceux et celles qui ne comprennent pas.

Une petite pensée pour toutes ces femmes pour qui le fait de se trouver belle est assez pour justifier la panique qui les envahit lorsque que des féministes osent dénoncer la dictature du maquillage, du talon aiguille et de l’épilation.

« Y’a personne qui m’oblige à me maquiller, voyons, je me trouve belle comme ça et je le fais de mon plein gré. »

À celles-là, souhaitons-leur de comprendre que celles qui dénoncent ces standards ont elles aussi besoin de se trouver belles, mais qu’elles ont simplement refusé de se laisser dominer par la tyrannie des standards devant lesquels elles ont grandi et qu’elles ont assimilés. Souhaitons-leur d’au moins réaliser que ce n’est pas parce qu’elles sont épilées et maquillées qu’elles se trouvent belles, mais bien qu’elles ont grandi dans un monde qui leur a imposé une définition contraignante de la beauté.

Une petite pensée pour tous ces hommes qui ne peuvent concevoir qu’il y ait une journée de la femme, mais pas de journée de l’homme, pendant que 365 jours par année les grandes entreprises et les états sont dirigés en écrasante majorité par des hommes.

À ceux-là, souhaitons leur de voir leur salaire réduit du tiers et leurs possibilités de grimper l’échelle du travail réduites de moitié.

Une petite pensée pour ces femmes soumises à des idéologies rétrogrades qui croient que de se battre contre le droit à l’avortement est un acte féministe, puisqu’elles ont le courage de le dire.

À celles-là, je leur souhaite de se faire imposer tout bonnement leur statut par des intégristes religieux qui ont le « courage » d’imposer leur choix.

Une petite pensée pour ces réactionnaires carencés en raisonnement qui hennissent dès qu’ils entendent le mot patriarcat, comme si ce système était une invention tout droit sortie de la tête des plus frustrées des lesbiennes.

À ceux-là, je souhaite de la lecture.

Si vous voulez faire la moindre différence, rappelez-vous que la journée de la femme ne sert pas à souhaiter un insignifiant bonne fête aux femmes, ni à leur tenir la porte de l’épicerie en souriant.  En fait, vous n’êtes même pas obligés d’en parler, faites juste analyser un peu, aujourd’hui, lorsque vous verrez cette pancarte publicitaire avec la top-modèle à moitié à poil couchée sur le hood du char à vendre ou lorsque vous constaterez qu’il n’y a que des caissières au IGA avec leurs petits foulards cutes qu’elles sont les seules à devoir porter.

Ouais, faites juste analyser. Souvent, ça paie beaucoup plus que de simplement réagir.

Partagez cette page

Classé dans :  Société
+ sur le même sujet : 

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

+ Ajouter le vôtre Commentaires 21

  • 8 mars 2013 · 09h46 donna

    La Journée internationale des hommes (IMD, d’après son nom anglais) est un événement international célébré chaque année le 19 novembre. Il a été inauguré en 1999 à Trinité-et-Tobago, a été soutenu par les Nations unies et a reçu l’appui des principaux groupes d’hommes aux États-Unis, en Europe, en Afrique, en Asie et dans les Antilles. la question que je me pose est :P K LE CANADA EST PAS DANS LA LISTE :P

  • 8 mars 2013 · 12h57 Marc Sauvageau

    « Une petite pensée pour tous ces hommes qui ne peuvent concevoir qu’il y ait une journée de la femme, mais pas de journée de l’homme… ». Qu’ils se réjouissent, cette journée existe, c’est le 19 novembre.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Journée_internationale_de_l'homme

  • 8 mars 2013 · 13h59 Fille

    Bonne journée de la femme à toi aussi. C’est une belle journée de la femme pleine de gentillesse et ça me fait plaisir. xxx à tous et à toutes

  • 8 mars 2013 · 14h02 Fille

    J’aimerais aussi ajouter que chaque fois que j’ai parlé de la journée de la femme aujourd’hui, on m’a répondu en parlant des hommes et en faisant des jokes de retourner dans la cuisine… C’est dire si on a encore du chemin à faire.

  • 8 mars 2013 · 16h31 Catherine

    Salut Julien,

    Merci pour ton petit billet (pro)féministe. C’est gentil et assez pertinent. Je voulais simplement te rappeler qu’il s’agit aujourd’hui de la journée internationale DES femmes et non de LA femme. Il n’y en a pas qu’une, mais plusieurs et elles sont toutes différentes. Le premier mai, on ne parle pas de la fête du travailleur, mais des travailleurs. Au mois de février l’on parle du mois de l’histoire DES noirs et non Du noir. ; )

    • 8 mars 2013 · 16h39 Julien Day

      J’y ai été avec l’appellation officielle des nations unies, plus ou moins consciemment. Je comprends qu’on veuille faire la distinction, mais j’ai aussi vu des féministes s’opposer à l’utilisation du « des ».

  • 8 mars 2013 · 17h15 pat

    et que dire de se 99% d’homme qui ne dirige pas de compagnie..
    de cette nouvelle generation d’homme.. qui vois sa possibiliter d’avancement de 2/3 parce qu’ils na pas de papa qui fais parti du 1%
    que dire de cette generation d’homme qui se fais simplement tasser de l’emploi par cette discrimination positive qui favorise les femme et les minoriter a grand coup de subvention..

    de dire que l’injustice se situe au niveau de l’homme femme..
    c’est de faire abstraction de la vrai injustice qui se situe du coter du 99% – 1%
    ta voulu avoir le meme nombre de miette que j’obtenais..
    on ta donner tout les miette que j’aurais du avoir..
    mais.. quel justice!!!!

  • 8 mars 2013 · 17h18 pat

    ouin.. j’imaginais ben que je serais censurer!!!

    • 8 mars 2013 · 17h54 Julien Day

      Allez-y monsieur, commentez, je ne vous censure pas. Plaignez-nous, pauvres hommes victimes de cette société matriarcale sans pitié.

    • 8 mars 2013 · 18h18 Philippe

      En partie d’accord avec toi Julien. N’empêche, je persiste à croire que tant qu’il y a du ressentiment dans n’importe quel discours pour parler d’égalité homme-femme, celui-ci est d’emblée discrédité. Et que ce soit pour défendre la femme ou l’homme. Ton message passerait mieux s’il ne posait l’homme et ses désirs malsains comme étant source de tous les malheurs des femmes.

    • 8 mars 2013 · 18h37 Julien Day

      Ah bon, je retrouve pas ce passage.

  • 8 mars 2013 · 18h48 T-Tro T.V.

    parce que il n’y a pas de standard de beauté chez l’homme 6 pack et tout la, parce que ya pas la plus que la moitié des cadres d’entreprises qui sont des femmes, parce que ya pleins méchant hommes qui ne sont pas de bonne fois et qui croit pas à l’égalité, parce que ya pas de femme endoctriné dans la religion qui sont pro vie, pour tout ca je dit julien day tu vie dans ta bulle et tu voit pas clair. tu merite officiellement le status de gars qui a perdu ces couilles. sur ce bonne journée de la femme je vous souhaite de pas vous faires bourrez le crâne d’insanitées

  • 8 mars 2013 · 18h59 Nicole

    Mon cher Julien, franchement dommage que tu ne puisses lire les commentaires qui ont été fait via ma page facebook suite à mon partage de ton article. Incroyable dans quels types de commentaires bas se lancent, des hommes qui se sentent menacés parce que l’un des leurs appuie les femmes! C’est assez stupéfiant et triste de constater aujourd’hui même à quel point tu as raison. Mais merci quand même pour cet article. Avant de susciter toutes sortes de commentaires désagréables sur mon facebook, c’était un vrai: Bon jour de la femme, tangible!

  • 8 mars 2013 · 19h11 carolyne gagné

    Bravo à toi, homme conscient, qui ose parler de ce qu’il a perçu de malsain dans nos sociétés… malheureusement, trop d’hommes et de femmes ne voient pas…. les femmes grandissent dans cette société qui leur dit que leur seule et unique valorisation est d’être un objet de désir… et beaucoup endossent cet état comme si c’était normal. Les hommes, quant à eux, grandissent en se faisant dire que la femmes n’est qu’un objet de désir, et ne voient plus l’humain derrière le corps… Merci à toi d’avoir vu et d’en parler!

  • 8 mars 2013 · 21h12 Marilou

    J’aime beaucouuuuup l’article. Sauf, la partie pour les ‘pro-vie’ que je trouve raide. Certains ‘progressistes’ ont tendance à catégoriser, stéréotyper énormément ‘l’autre camp’ dans ce sujet. Non, ce en sont pas tous des rétrogrades. Oui c’est dangeureux de légaliser quelque chose et que ça ne devienne pas la norme, comme l’avortement maintenant. Qui la plupart du temps vient probablement d’un manque de choix que d’un véritable choix. Le supeeeeer libre choix, relativisme, c’est pas dans les bases du capitalisme ? Se requestionner la dessus fais du bien parfois. Comme pour la prostitution, la pornographie, l’eutanasie ect. La légalisation… la déresponsabilisation…’individualisme. BIen que je n’aime pas donner trop de pouvoir à l’État, ne parler que de légalisation comme si c’était le plus important dans ce sujet est extrêmement réducteur.

  • 8 mars 2013 · 21h22 Anne

    C’est donc bien plate que plein d’hommes ne sont même pas encore capables de dire « Bonne journée de la femme ». J’ai lu des « cette fête là devrait être abolie » sur la page de l’imbécile à Duhaime, j’ai lu des « les femmes veulent tout avoir elles connaissent pas leur chance, nous autres, les hommes, on est maltraités », j’ai lu des « maudites féministes », moi aussi j’ai eu droit à des « retourne dans ta cuisine (lol) » et pas un commentaires de femmes qui dénigraient les hommes. Les hommes devraient avoir honte aujourd’hui d’être aussi profondément pris dans des vieilles histoires dignes de Mad Men.

    Aussi:
    @T Tro TV : quand tu seras confiant de tes couilles, t’aurais pas peur d’être gentil avec les femmes et t’auras pas besoin de parler de celles des autres.

    • 9 mars 2013 · 10h05 T-Tro T.V.

      J’ai pas peur d’être gentil avec les femmes madames je suis même gentlemen quand je veux mais j’ai de la misère avec de la fausse propagande par quelqun qui dit qu’on vit encore dans un system patriacale en 2013 et qui s’ait pas pourquoi que le majorité des grand boss de compagnies sont des hommes. c’est très simple pourtant. C’est des vieux bonhommes qui vienne d’une époque différente qui ont consacrée toute leurs vie a leurs carrières et ils méritent quand même du respect. lorsqu’ils mourront cela va être la compétence qui va les remplacer et non pas le sexe de la personne. l’histoire de l’image corporelle 100% d’accord mais cé présent dans les deux sexes regarde juste la majorité des héros dans les films. sur ce bonne journée de la femme et surtout vous laissez pas endoctrinée par un pseudo scientifique.

  • 8 mars 2013 · 22h05 Alex

    Toute la splendeur d’une société qui se fait laver le cerveau sans cesse par ces bobos de la gauche, défendeurs d’un politiquement correct utopique qui place les hommes en tyrans sanguinaires à l’origine de tous les maux de notre société, car tout le monde sait bien sûr que c’est l’homme qui est le grand gagnant lors d’un divorce et qu’il force sa femme à faire tout ce qu’il désire…

    Les femmes ne sont pas forcées par leurs maris à sortir bien mise; elles le font effectivement de leur plein gré, il me semble même que la femme est souvent responsable de l’accoutrement de l’homme, qui souvent ‘manque de classe’ aux yeux de madame qui ne désire donc pas être vue en sa compagnie. Bien sûr, ce n’est qu’un exemple, mais je suis certain que vous arriverez encore à me dire que la femme est la pauvre petite victime…

    Et que dire de ces hommes, de plus en plus nombreux, qui ont un salaire moins élevé que celui de leur femme, ou bien de ces hommes qui perdent la garde de leurs enfants ainsi que la moitié de leurs biens lors d’un divorce, demandé par la femme qui par la suite accusera l’homme de ne pas fournir une pension alimentaire suffisante malgré qu’elle représente déjà plus de la moitié de son salaire mensuel…

    Mais oui, je suis plus qu’enclin à croire que les femmes sont des victimes de tous ces mâles machistes, fascistes, capitalistes et whatever else que la société nouvelle trouve de bon ton de critiquer car, évidemment, les femmes sont des anges à qui il ne devrait rien arriver, qui devraient vivre en des lieux hermétiquements fermés, à l’abri de tout, afin de préserver leur pureté de toutes ces ordures que la société leurs envoie…

    Après tout… je ne suis qu’un homme, alors mon opinion ne doit rien valoir à vos yeux.

  • 9 mars 2013 · 01h13 T-Tro T.V.

    Comment veux-tu atteindre L’égalité des sexes si tu focus sur les problêmes et les droits de un des deux sexe que ce soit l’homme ou la femme. fait don des analyses plus poussé que ta propre petite personne avant de parler d’un sujet apporte des faits pas juste du vent. tu vas finir par te rendre compte qui a des inégalité des deux côtés de la médaille. tu veux-tu des exemples ? ou tu vas faires tes propres recherches comme un grand ?

  • 9 mars 2013 · 16h46 Montreal Racing Crew

    J’ai croisé Manon Massé et je me questionnais a savoir si je devais lui souhaiter une bonne journée de la femme ou attendre au 19 novembre??

  • 10 mars 2013 · 13h19 Michel Lacroix

    Moi,je suis contre l’avortement et loin d’être rétrograde et anti-femmes!Le plus de personnes possibles doivent se rendre compte qu’il y a plus de bébés filles qui se font avorter que de bébés garçons dans le monde.Donc, c’est une autre forme de domination de l’homme sur la femme.Pourquoi nos chères féministes ne dénoncent -elles pas de tels abus???La gauche doit se pencher sur ce sujet tabou mais réel.

    Je n’ai rien contre la liberté des femmes mais les femmes ont leurs devoirs aussi.Et puis,je trouve ça déplorable que dans la plupart des cas,c’est la femme qui a la garde des enfants.Beaucoup de pères souffrent de ça!A quand l’égalité des sexes?

    Pour ce qui est des panneaux publicitaires sexy sur le bord des routes,qui utilisent des femmes,je trouve ça vraiment déplorable. C’est la responsabilité de tous de dénoncer ça.Il y aura toujours de la pornographie mais c’est réaliste de penser que nous pourrons un jour,si on le veut bien,interdire ce genre de publicités.Les féministes doivent y mettre tous leurs efforts pour les bannir!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Julien Day
    Blogueur et sociologue amateur fasciné par le vide, ne sachant toujours pas s'il vaut mieux en rire qu'en pleurer. D'ici à ce que je le sache, en rire demeure plus drôle.

S’abonner au blogue

@julienday

+ @julienday →

Catégories