Profitant de la sortie sur les écrans de Munich, Robert Laffont réédite l’ouvrage du journaliste George Jonas qui enquêta au début des années 80 sur les représailles organisées contre les responsables du massacre de 11 athlètes israéliens aux Jeux olympiques de 1972. Avec la bénédiction de la première ministre Golda Meir et durant deux ans et demi, cinq agents du Mossad quittèrent en effet leurs familles et parcoururent l’Europe afin d’y éliminer un à un les leaders, surtout arabes, de cette opération terroriste. Le livre de Jonas, qui a largement inspiré le film de Steven Spielberg, est le résultat de centaines d’entrevues, et plus particulièrement de la confession soutirée à l’un des agents israéliens présenté sous le pseudonyme d’Avner. Se lisant comme un thriller, ce rigoureux travail de recherche renvoie aux difficultés techniques mais surtout aux problèmes moraux que soulève toute forme de justice que l’on se fait à soi-même. Fascinant. Éd. Robert Laffont, 2006, 428 p.


Partagez cette page

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

  • 22 février 2012 · 20h55 Sébastien Creo

    J’aime bien lire des documentaires sur les services secret et ça depuis le CEGEP. Il montre une réalité qui nous est totalement étrangère et c’est ce que j’aime. Dans celui de George Jonas on voit les événements tels qu’ils les ont vécu autant les bons coups que les moins bons. Il se lit comme un roman de Robert Ludlum mais en plus complexe car il explique leurs véritables motivation ce qui est soit très instructif. Je vous le conseil comme livre de chevet sinon pour ceux qui veulent découvrir d’autre documentairessur le Mossad tel que l’ Opération Vengeance Mossad de l’auteur Uri Dan. Bonne lecture !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres

Blogues des partenaires

+ Blogues →