Voici une idée pour le moins inusitée mettant en scène un auteur de bande dessinée, Étienne Davodeau, et Richard Leroy, un de ses amis vigneron. Ces deux compères aux métiers complètement différents nous proposent dans cet excellent album le «récit d’une initiation croisée». Tout au long d’une année, l’auteur travaillera avec le vigneron. Il l’accompagnera dans tout le processus d’élaboration d’une cuvée, du taillage de la vigne jusqu’aux vendanges et à la mise en bouteille. De son côté, le vigneron acceptera de s’initier au 9e art en dévorant des piles d’albums et en visitant des auteurs, imprimeurs et éditeurs. Si, au premier abord, un tel projet ne laisse pas entrevoir de grandes aventures, le résultat n’est jamais ennuyant et permet de voyager dans ces deux univers.

Les lecteurs de bandes dessinées étant déjà un peu au fait des pratiques dans le domaine, ce sont sans doute les amateurs de vin et les dégustateurs curieux qui trouveront leur compte dans ce récit. Ceux qui ont déjà foulé le sol des vignes en hiver ou connu l’effervescence (et la fatigue!) des vendanges devraient se régaler en découvrant au fil des pages la vie au quotidien d’un viticulteur travaillant à la main et amoureux de ses parcelles. On goûte littéralement la rudesse de la terre et on sent les ampoules dans les mains à force de manier les sécateurs! Un album à offrir sans hésiter à vos amis amateurs de grands crus, surtout s’ils ne connaissent rien à la bande dessinée! Éd. Futuropolis, 2012, 268 p.

Les ignorants, récit d'une initiation croisée Critique par Voir - . Cote: 3

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →