Koriass: un clip pour «La Mort de Manu»

5 mars 2013 12h59 · Mathieu Poirier

Le rappeur Koriass a  mis en ligne vendredi dernier  un nouveau vidéoclip pour la pièce La Mort de Manu tirée de l’excellent album Petites victoires.

Fait intéressant, le rappeur a pris la peine d’adapter les paroles de sa pièce en fonction de l’actualité. Ainsi, dans la pièce, lorsqu’il banalise l’impact de la victoire d’un Félix sur la carrière d’un rappeur, il ne pointe pas du doigt celui que Sir Pathétik avait remporté en 2009, mais plutôt celui qu’il n’a pas remporté au profit de Radio Radio. Aussi, il parle du prix Écho de la SOCAN qu’il a remporté depuis le lancement de l’album.

Gagnant du Prix Echo de la Socan (Garde ta job)
Meilleur vendeur sur iTunes au Canada
Hey j’ai une nomination à l’ADISQ
Ouin, j’avoue que Radio Radio a gagné là
Des shows jusqu’à Edmonton
5 étoiles dans le Journal de Montréal
400 000 views sur Youtube
Tout ça, ça veut dire que dalle dude

Bref, le rappeur démontre que la musique n’est pas nécessairement statique, et qu’elle peut évoluer dans le temps.

Par ailleurs, visuellement, le clip est super. Principalement l’infographie. Toutefois, je ne peux m’empêcher de voir la (trop) grande influence du clip Suicide Social d’Orelsan.

Mais, bon, n’enculons pas les mouches. Il demeure que Koriass est l’un des meilleurs rappeurs du Québec – qui fera accessoirement la première partie de Talib Kweli (Garde ta job quand même) – et que son prochain album est l’un de ceux que j’attends le plus cette année.

Partagez cette page

Classé dans :  Musique

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Mathieu Poirier
    Quand j'étais petit, j'aurais aimé jouer du piano comme Glenn Gould, pratiquer des arts martiaux comme Donnie Yen, être créatif comme Jules Verne et être aussi bon cuisinier que ta mère. Hélas, il y a eu le Nintendo, "L'Enfant génial" avec Fred Savage, les Gifs animés, "Lain", "Scott Pilgrim" et la blogosphère. Résultat: je ne suis bon qu'avec les pitons.

S’abonner au blogue

Catégories