Retour sur 2 Hot 2 Handle / Association
Je ne sais trop quoi vous dire sur l’incontournable soirée hip-hop 2 Hot 2 Handle, qui se tenait vendredi dernier, au Café Campus. C’est que même si, encore une fois cette année, il nous a été possible de faire quelques découvertes (Traumaturge, Dame de Pique, Bascket Case, Sagacité, Coalition…), il reste qu’une vingtaine de formations qui se succèdent pour n’interpréter qu’une ou deux pièces chacune, ça finit par étourdir même le plus agueri des spectateurs, et ça ne nous permet pas d’entrer dans l’univers de chacun. Surtout quand on décide de précipiter les choses, à mi-chemin de la soirée, sous prétexte de retard accumulé… Si l’on misait un peu plus sur la qualité plutôt que sur la quantité, tout le monde y gagnerait, les spectateurs comme les artistes. Cela dit, cette troisième édition a tout de même réussi à atteindre un de ses buts: stimuler une scène qui est, plus que jamais, en ébullition.

Un désastre! C’est tout ce qu’il y a à dire du rave Association qui était organisé dans le cadre du Forum des musiques amplifiées, par la gang du LAB, samedi dernier. A mon arrivée sur place, vers les 2 h du matin, il n’y avait pas plus de dix personnes qui attendaient qu’il se passe quelque chose, et un système de son et des projecteurs qui se demandaient à quoi ils pouvaient bien servir… A quoi attribuer cette absence d’auditoire? Aux flyers pas très attrayants? Au manque d’expérience des promoteurs? Au sectarisme de la crowd rave qui ne se déplace que lorsqu’un événement est authentifié underground et organisé par des promoteurs reconnus du «milieu»? Au changement de salle à la dernière minute (à cause de problèmes légaux), et à la présence policière démesurée? Peut-être un peu tout ça… Pathétique.

Skyjuice
Sincèrement, il y avait de quoi être déçu du spectacle que la formation funky soul Skyjuice a donné en première partie de Ben Harper, au Métropolis, en mars dernier. La piètre qualité du son avait eu raison du chanteur Cisco et de ses acolytes, qui performaient tout de même avec le sourire. Une réaction tout en leur honneur, qui incita sûrement les dépisteurs du Festival de Jazz à donner une nouvelle chance à Skyjuice, le 9 juillet, toujours au même endroit, pour accompagner le chanteur de charme anglais Jai. Espérons qu’ils sauront, cette fois, amadouer la bête du Métropolis. Mais si vous avez envie de profiter des grooves irrésistibles de Skyjuice dans un contexte idéal, c’est au Cabaret, le 11 juin, qu’il faudra vous déplacer. Les D.J. Luc Raymond et Randomizer s’occuperont de l’ambiance avant et après le spectacle.

Championnat de D.J.
Si vous êtes de ceux que les scratchs de vinyle rendent euphoriques, sachez que l’élimination montréalaise du réputé championnat de D.J. DMC aura lieu le 13 juin, au Medley, où, en plus des participants, vous pourrez entendre et voir les performances de DJ Slyce (Champion américain de 1997) et de Devious (finaliste Montréal 1997) et A-Trak (champion mondial 1997) qui spinneront en tag team. Billets diponibles à l’avance au coût de treize dollars, ou à la porte pour dix-huit dollars.

La course aux concours
Si vous vous sentez prêt, c’est le moment ou jamais! Du 15 juin au 2 septembre, vous pourrez, si vous êtes auteur-compositeur-interprète francophone, en solo ou en groupe, vous inscrire au concours Les Francouvertes, qui se tiendra au Zest, à l’automne prochain. Info: Manon ou Brigitte au 253-7007, ou sur le Web fdma/francouvertes.
Jusqu’au 31 août, vous pouvez envoyer vos démos au Festival Musical Jeunesse Montréal, le concours des Productions Criz’Antenne, qui se tiendra à la salle Salaberry en octobre prochain. Info: 523-0622.

Et si vous vous exprimez en anglais, pourquoi ne pas tenter votre chance au concours CHOM L’esprit 98, qui célébrera cette année sa vingtième édition. Inscription jusqu’au 3 juillet. Formulaire disponible à CHOM-FM, au 1310, avenue Greene, à Westmount.

à souligner
– Deux lancements importants au Cabaret: le 16 juin, Les Chiens (la suite de Possession Simple) lanceront leur premier album, et le 17, ce sera au tour des Mauvais Quarts d’heure de lancer l’album intitulé Gaucher. Finalement…
– Au Polliwog, cette semaine: Putrid, Jaymie et Bird Eats Clown. Le 16 juin, au Petit Campus.
– Synthesthesia, un projet techno de Guru Stefan, de l’étiquette Hybrid Structure, effectuera un retour sur scène le 17 juin, aux Foufs, en compagnie d’Analog Junkies.
– La formation Revelation Zero inaugurera son site Web revelationzero.com et lancera son vidéoclip pour la pièce Always The Pain, le 11 juin au Petit Campus.
– Cosmic Fish, nouveau groupe dirigé par Vincent Nadeau (ex-guitariste de Saud et les Fous du Roy) rassemble, entre autres, d’anciens membres d’Hurluberlu et de Garnote. Ils feront leurs premiers pas le 13 juin, au bar Le Cirque (141, avenue du Mont-Royal Est).
– La formation Rev32 sera aux Bobards, le 13 juin.

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →