Ambassadeur du slam au Québec, Ivy défendra les pièces de son livre-disque Slamérica, dédié au grand poète américain Langston Hughes, le samedi 7 février à la Cinquième Salle de la Place des Arts. "Slamérica est un voyage et j’emmène le public dans mon trip. Je l’incite à écouter différemment. Lorsqu’il a compris le code, il saute à pieds joints dans l’aventure", expliquait-il lors d’une récente entrevue accordée à Voir. "Le slam, c’est l’art de placer le public au coeur de la poésie. C’est davantage une façon d’écouter des poèmes que d’en faire. Le slameur est un poète conscient de la scène. Il tient compte qu’il a un micro à sa disposition. Il tient aussi compte qu’il a un corps et qu’il doit s’en servir. Mais avant tout, il doit être conscient du public qui est une entité intelligente et qu’il doit émouvoir. Foncièrement, le slam amène à comprendre ce qu’est un public."

Ivy

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →