Monsieur Mono passe des Chiens au cheval avec l’album country Volume 1.

Prolifique, Éric Goulet? Entre son groupe Les Chiens, son projet Monsieur Mono, ses nombreuses collaborations ou réalisations (WD-40, Alexandre Belliard, Vincent Vallières, Renée Martel…), le musicien a trouvé un petit moment pour se payer un trip country à la québécoise, sous son propre nom cette fois-ci! "Pourquoi je me suis lancé dans un tel projet? La vraie question serait davantage pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt! Le country est un genre musical qui m’est cher depuis longtemps, mais j’ai toujours été dans l’urgence d’un projet à un autre et ça m’a empêché de faire ce disque avant. Mais cet été j’avais un break, alors je me suis dit que c’était le temps", raconte le cowboy solitaire.

"J’ai rencontré la gang des Mountain Daisies, Carl Prévost et Ariane Ouellet, en février à l’Inspecteur Épingle lors d’une des soirées Open Country mensuelles qu’ils organisent. J’ai accompagné des artistes country, écrit des chansons pour certains d’entre eux, mais c’était la première fois que je "frontais" un show country en tant qu’interprète."

Ce concert, bien qu’assez intime, a été une révélation pour le chanteur et musicien montréalais, une raison de plus le poussant à enfin vivre son rêve western. Un rêve qui n’était pas si difficile à réaliser une fois que tous les éléments se sont mis en place. "La moitié des chansons existaient déjà, en plus des reprises et des chansons que j’avais écrites pour d’autres et que j’ai refaites à ma manière. Ça ne m’a pas demandé un gros travail de composition supplémentaire", relate Éric Goulet. "Les reprises sont L’âme à la tendresse de Pauline Julien avec Mara Tremblay qui m’accompagne à la voix, Souviens-toi de moi de Paul Brunelle, Salut les amoureux, une chanson de Steve Goodman qui a été remodelée entre autres par Joe Dassin, L’hôtel des coeurs brisés de Stephen Faulkner et Quand nos coeurs seront unis de Marcel Martel. Il y a La dernière marche aussi, un titre inédit d’Alexandre Belliard. Sinon il y a trois chansons que j’avais écrites pour d’autres: Mauvaise vie pour WD-40, Danse avec moi pour Renée Martel et Chacun dans son espace pour Vincent Vallières."

Esthète, le chanteur et musicien a peaufiné les 12 chansons de Volume 1 en compagnie de musiciens qui connaissent bien la musique country – Rick Haworth et sa pedal steel, entre autres – tout en restant le plus fidèle possible au son et au style country québécois. "J’ai cherché à faire une synthèse du style québécois et du son américain. C’était important pour moi d’englober tout ça", conclut le compositeur qui lancera le disque dans le cadre de Coup de coeur francophone, en plus d’y jouer sous le nom de Monsieur Mono.

ooo

À voir à Coup de coeur

Outre les nombreux artistes émergents à découvrir lors de Coup de coeur francophone (lire notre survol local), le festival ratisse large pour son 25e anniversaire. Dans la catégorie "incontournables", figure en premier lieu le concert de Richard Desjardins et Marie-Jo Thério (le 8 à L’Astral), qui ont tous deux lancé un nouveau disque au cours des derniers mois. Richard Séguin effectuera également, les 4 et 5 à L’Astral, sa rentrée montréalaise suivant la parution de son album Appalaches. Les doublés Europe-Québec devraient procurer de beaux moments (Arno / Jérôme Dupuis-Cloutier le 10 et L / Philippe B le 11 à L’Astral). Notons finalement le retour de la formation country Les Ours le 4 au Lion d’or et les décharges rock de Galaxie (le 5 au Club Soda) et des Breastfeeders (le 12 à L’Astral). www.coupdecoeur.ca (Olivier Robillard Laveaux)


Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres

Blogues des partenaires

+ Blogues →