2011 aura été pour la scène locale du 02 une année de renouveau. Voici donc cinq raisons de croire que le Saguenay-Lac-Saint-Jean est vraiment de retour dans le paysage musical.

Pendant un certain moment, Chicoutimi ressemblait de plus en plus à un désert en matière de lieux de diffusion pour la scène locale. Les groupes de la région devaient se contenter de jouer dans des bars peu propices à des concerts, bref, c’était le foutoir total.

À la fin 2010, le Bar à Pitons avait commencé ses activités et on assistait déjà à un magnifique bouillonnement. Et puis, l’arrivée du Sous-bois, au sous-sol du Café Cambio, aura enfin redonné une vie underground à la rue Racine.

Avec le légendaire Martin Moe en tant que coordonnateur, le Sous-bois s’est taillé une place majeure dans la région en tant que lieu de diffusion, et ce, en l’espace de quelques mois seulement.

D’imposteur à associé

Parmi les artistes fascinants du 02, Phano a sa place bien à lui. Poète fou, compositeur nerveux et bête de scène déroutante et imprévisible, Phano nous aura toujours habitués à des concerts de type "à vos risques et périls".

Son passage à la finale de la Bourse Objectif Scène 2011 en compagnie de ses Associés aura non seulement créé l’unanimité chez le jury, mais aussi auprès du public. Flirtant habilement entre musique punk et folk halluciné, la nouvelle formule de Phano et Associés prouve qu’il est possible de suivre le chemin tracé par feu Dédé Fortin sans tomber dans le calque et l’imitation merdique.

Les Colocs ont désormais des héritiers dignes de ce nom.

Abracadabra

Pas toujours évident de passer de l’anglais au français. Toutefois, les ex-Mockin’ Birds auront courageusement fait la transition. Officiant maintenant sous le nom de Mordicus, le groupe le plus persévérant de la scène locale aura amorcé l’année par son aventure plutôt brève aux Francouvertes.

Les membres se seront retroussé les manches rapidement afin de mettre la touche finale à leur premier disque francophone et Qui vivra verra, bien qu’imparfait, démontre à merveille que Mordicus sera bientôt en mesure de prendre la place qui lui revient dans le paysage musical québécois.

Encore le son du Lac…

Pour sa deuxième édition, le Coup de grâce musical de Saint-Prime aura bénéficié du leader de Galaxie, Olivier Langevin, en tant que porte-parole. Au milieu d’une programmation somme toute prévisible pour ceux et celles connaissant l’entourage des organisateurs du festival, le Coup de grâce en aura surpris plus d’un avec la visite de l’impossible Bob Log III.

Maintenant, qui va enfin se décider à créer une page Facebook invitant les organisateurs du Coup de grâce à faire venir jouer Jon Spencer dans la région? On fait juste lancer l’idée comme ça…

Brosse d’été

JP Le Pad Tremblay, Saguenéen d’origine exilé en Chine, aura sans conteste marqué l’été 2011 du sceau de ses chansons alcoolisées. Que ce soit en compagnie du Quebec Redneck Bluegrass Project ou en formule solo, le bon vivant aura rempli toutes les salles possibles de la région, et ce, à plusieurs reprises, pendant la durée de son passage ici.

Son été glorieux n’aura toutefois pas été suffisant pour lui donner le goût de revenir vivre au Québec.

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →

Concours

+ Concours →