En plus de lancer son 13e album, intitulé Target Earth, Voïvod fête cette année 30 ans de carrière et ne donne pas l’impression de vouloir ralentir la cadence.

Célébrer 30 ans de musique, ce n’est pas rien. Alors, imaginez 30 ans de métal! Le batteur Michel Langevin estime qu’il n’y a pas d’âge mental pour jouer du thrash, mais c’est plus difficile sur le plan physique: «C’est quand même du double bass drum à cent milles à l’heure, alors j’essaie de ne pas trop faire le party en tournée et de manger mieux», plaisante-t-il. Il y a 30 ans, il ne pensait pas à ce genre de choses, mais il espérait que l’aventure Voïvod dure plusieurs décennies: «Tant qu’à tout lâcher pour déménager à Montréal dans un appart de coquerelles, il fallait y croire et vouloir.»

[Écoutez en primeur Target Earth de Voïvod]

Trente ans plus tard, Voïvod existe encore, et grâce à lui, Michel a pu assouvir sa passion du voyage en prime: «Comme on a une espèce de statut légendaire partout sur la planète, on se ramasse dans des coins vraiment cool», dit-il en toute humilité. «C’est ça qui me ramène toujours à la musique, en fait. C’est de pouvoir jouer à Moscou ou à Tokyo. C’est merveilleux.» Avec Target Earth, l’objectif est d’aller en Chine et en Inde, deux pays qui s’ouvrent tranquillement au métal, selon lui.

Quand on fait remarquer que Target Earth est un retour aux sources dans la continuité, Michel acquiesce: «C’est sûr que le son de basse de Blacky (Jean-Yves Thériault) et son style d’écriture – il a collaboré à l’écriture avec Piggy jusqu’à son départ en 1991 – nous ramènent aux années 1980. En même temps, il y a le côté nouveau qu’apporte le guitariste Dan Mongrain ainsi qu’une petite touche des périodes Jason Newsted et Eric Forrest», décrit le batteur qui ne pensait pas que cinq ans après l’arrivée de Mongrain, Voïvod lancerait un 13e disque. «Après deux ans de tournée, on a réalisé que la nouvelle formation était acceptée», mentionne-t-il. C’est toutefois en 2010, après avoir entendu le démo que Dan et Blacky avaient enregistré, qui leur rappelait Dimension Hatröss, que Michel et le chanteur Denis Bélanger ont compris que Voïvod pouvait continuer. Mieux encore, le groupe a tellement aimé créer Target Earth qu’il compte profiter de sa prochaine tournée pour composer un nouveau disque.

Séance d’écoute de Target Earth en présence du groupe

Le 24 janvier

Au Café Chaos

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →

Concours

  • Thus : Owls

    À gagner, 1 des 2 paires de billets pour le spectacle "Thus : Owls" le vendredi 10 octobre prochain à la Maison de la culture Maisonneuve à 20h.

+ Concours →