C’est ce samedi à 17h à la Cinémathèque québécoise que se déroulera la classe de maître du cinéaste et architecte israélien Amos Gitai.

Ces 35 dernières années, Amos Gitai  a réalisé plus d’une cinquante films qui démontrent bien les différents enjeux qui touchent son pays d’origine, dont Free Zone qui fut présenté à Cannes en 2005, ainsi que plusieurs courts métrages et autres documentaires.

Également à la Cinémathèque, jusqu’au 30 octobre, on nous présente Traces, une installation vidéo signée Amos Gitai qui a notamment été conçue en hommage au père du cinéaste qui fut emprisonné pour trahison envers le peuple allemand dans les années 30 et ensuite forcé à l’exil.

Une rétrospective de l’oeuvre d’Amos Gitai est également présentée tout au long du festival.

Pour consulter l’horaire: nouveaucinema.ca

Voyez notre couverture du festival au www.voir.ca/fnc-2011

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres