Dans le cadre du gala hors d’ondes des prix Juno qui s’est déroulé à Ottawa ce samedi, quelque 34 prix ont été remis aux artistes de la scène musicale canadienne qui se sont particulièrement démarqués au cours de la dernière année.

Parmi eux, nous pouvons noter la présence de quatre Québécois, dont la formation Malajube qui a remporté le prix du meilleur album francophone pour La Caverne, devant Catherine Major (Le désert des solitudes), Coeur de Pirate (Blonde), Fred Pellerin (C’est un monde) et Jérôme Minière (Le vrai le faux).

Le compositeur Marc-André Hamelin a quant à lui gagné le trophée de l’album classique de l’année – catégorie solo ou musique de chambre, alors que Tim Hecker et Sonia Johnson en ont fait de même, respectivement dans la catégorie du meilleur album de musique électronique et du meilleur album Jazz vocal

La chanteuse Feist, qui sera de passage à Osheaga en août, et le groupe The Sheepdogs ont quant à eux remporté chacun deux prix – la première dans les catégories de l’album alternatif adulte de l’année ainsi que du DVD de l’année, et le second dans celles du nouveau groupe et de l’album rock de l’année.

Sept autres prix seront remis dimanche soir dans le cadre d’une soirée qui sera animée par William Shatner et télédiffusée sur les ondes de CTV.

Pour plus de détails: www.junoawards.ca/

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres