La date limite des rumeurs d’échanges

24 février 2012 15h12 · Olivier Niquet

Lundi prochain aura lieu le jour le plus important de la saison dans la LNH (mettons) : la date limite des transactions. Pour l’occasion, les grands médias d’information sportive sortiront leurs plus beaux habits pour nous informer en temps semi-réel des derniers mouvements des équipes de la « Ligne » et idéalement de ceux du Canadien (parce qu’au fond, les autres, on s’en fout un peu).

TVA Sports aura son Jean-Charles Lajoie en direct dès 9h du matin (l’heure limite est 15h), 98,5 FM chamboulera sa programmation habituelle pour nous en parler toute la journée (exit Isabelle Maréchal et Benoît Dutrizac) et RDS nous offrira sans doute aussi une couverture mur à mur.

Tout ce beau monde occupera six heures de temps d’antenne à nous lire les tweets de rumeurs d’échanges que leurs collègues auront dénichées on ne sait trop où. C’est que la rumeur d’échange est plutôt volatile depuis l’arrivée de Twitter et l’essor des « funsiders« , ces experts de la rumeur, autoproclamés bien plogués, qui alimentent les rêveries des amateurs de sport et des experts sportifs.

Parce que ces derniers, même s’ils n’hésitent pas à pourfendre ces pseudo-experts, ne rechignent pas à se servir à même leurs rumeurs pour remplir leurs émissions. La formule est simple : « voici une rumeur farfelue, mais discutons en tout de même pendant quinze minutes ».

L’auditeur ne s’en plaint pas. On aime toujours imaginer que Pierre Gauthier fera un échange du tonnerre, moi le premier. Mais tout ça mène parfois à quelques dérapages.

C’est que les journalistes sportifs de l’ancien temps ont un peu de difficulté à trier le bon grain de l’ivraie des rumeurs en ligne. L’an dernier, CKAC avait annoncé que le Canadien avait fait l’acquisition de Dustin Penner suite à un tweet de Pierre Lebrun de ESPN qui avait retweeté… un faux compte de Nick Kypreos de Sportsnet.

Il y a deux ans, Michel Villeneuve, toujours à CKAC, s’insurgeait d’un journaliste de Canoe qui assurait que Montréal allait obtenir les services d’un certain Frolov : « y’a toutes sortes de crétins qui sont devenus chroniqueurs de hockey sur différents blogues sur le net, qui sortent toutes sortes de niaiseries. » Il faut dire que le même Villeneuve avait été échaudé l’année précédente alors qu’il avait annoncé en onde que l’équipe était sur le point d’obtenir Brad Richards suite à un courriel qu’il avait reçu d’une source anonyme qui finalement était un petit comique avec beaucoup d’imagination. Plus facile de ne pas faire de recherches (ou de ne pas réfléchir) quand les informations que l’on rapporte ne portent pas à conséquence.

Un des bons exemples de cette incapacité de juger de la qualité des sources en ligne pour les experts sportifs est ce commentaire de Michel Langevin, qui, au lendemain de la date limite l’an dernier, avait annoncé que « moi hier Twitter, j’ai fermé ça, j’ai pas été voir du tout Twitter, j’voulais rien savoir de ça parce que j’voulais justement suivre les vrais médias« , oubliant au passage que Twitter regorgeait de « vrais médias » et de vrais journalistes aussi.

Tout ça est bien rigolo et divertissant. Et même si encore une fois il ne se passera rien, je ne manquerai pas une seconde de ces émissions spéciales lundi prochain, un maïs soufflé dans une main et les internets dans l’autre.

Partagez cette page

Classé dans :  Société
+ sur le même sujet :  ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

+ Ajouter le vôtre Commentaires 2

  • 24 février 2012 · 15h25 le chasseur d'épais

    deux erreurs dans ce bout de phrase:

    « …des derniers mouvements des équipes de la « Ligne » et idéalement de ceux DE Canadien ». pas « du », mais bien « de ».

    deuxièmement, les guillemets n’étaient pas nécessaires à l’entour de ligne… c’est moins grave comme erreur, mais quand on écrit sur canadien on se doit d’être rigoureux.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Olivier Niquet
    Concepteur et chroniqueur pour La soirée est (encore) jeune à la radio de Radio-Canada. Fondateur et éditeur du Sportnographe. Autodidacte de l'informatique, formé en urbanisme, pratique l'humour sportif. Pas de liens entre les trois, mais un peu quand même.

S’abonner au blogue

@oniquet

+ @oniquet →

Catégories

Archives