Des bières pour tous les goûts et toutes les saisons

26 mars 2012 15h57 · Pierre-Luc Gagnon

- Quelle est ta bière d’été préférée?

- Quelle bière d’hiver aimes-tu boire pour te réchauffer les esprits?

Voilà des questions que j’ai déjà posées ou que je me suis déjà fait poser lors de conversations plutôt légères avec des amateurs de bières. Plusieurs n’hésitent pas à répondre à ce genre d’interrogations avec des noms de bières à l’appui alors que d’autres se désistent en clamant qu’ils n’associent pas les bières qu’ils consomment à une saison en particulier. Qui a tort? Puisque la dégustation de bière est en grande partie une question de goût, personne n’a tort et tout le monde a raison!

De mon côté, je fais partie de ceux qui croient que les bières peuvent effectivement se marier avec les saisons — à peu près de la même façon que les mets. Ainsi, nous mangeons plus souvent qu’autrement des brochettes sur le BBQ au printemps ou en l’été et de la chaudrée de palourdes en automne ou en hiver. Dans un même ordre d’idée, je serais plus enclin à me décapsuler une bière douce et rafraîchissante aux bleuets le 23 juillet en après-midi que le 24 décembre au soir. En revanche, je préfère siroter un vin d’orge intensément sucré en regardant tomber la neige par la fenêtre et en faisant de la buée avec ma bouche comme un enfant. Comme un enfant qui boit de la bière…

Au fond, je base mon argumentaire bière/saison sur trois réalités :

  • La chaleur nous incite à boire plus rapidement, ce qui rend l’ingestion d’un liquide léger et désaltérant plus simple
  • Le froid invite au réconfort, à la puissance festive des saveurs et à la chaleur de l’alcool
  • La plupart des brasseurs sortent leurs bières fortes et foncées lors de la saison froide et leurs bières légères et pâles lors de la saison chaude

Évidemment, ce ne sont pas toutes les papilles qui seront d’accord avec les miennes. Et c’est bien parfait comme ça.  Je voue un immense respect  à ceux qui osent s’envoyer une bière de glace qui titre à 12% d’alcool au volume directement dans les veines en pleine canicule. J’admire aussi ceux qui savent se contenter d’une p’tite frette désinvolte pour célébrer le Nouvel An. Dans un cas comme dans l’autre, si vous avez envie de tenter les accords bières et saisons, je vous invite à cliquer ici pour lire les quelques suggestions que je vous ai préparées.

Partagez cette page

Classé dans :  Art de vivre, Divers, Gastronomie
+ sur le même sujet :  , , , , , , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

+ Ajouter le vôtre Commentaires 3

  • 27 mars 2012 · 10h00 yves graton

    il y a quelques années, suis arrêté dans une magnifique petite brasserie dans Kamouraska,, hors d’ un petit village éloigné du fleuve.
    Y ai dégusté une bière magnifique sur le balcon qui nous donnait une vue superbe.
    Quel beau pays en juillet-août. Est-ce possible que ce soit St-Hubert, le pays de marcel Dutil ?

  • 27 mars 2012 · 10h15 Pierre-Luc Gagnon

    @yves graton : J’imagine que vous êtes passé chez Breughel? Si c’est le cas, j’ai déjà entendu de très belles choses sur l’endroit… autant que des choses désastreuses sur leurs bières.

  • 27 mars 2012 · 12h54 proverbe français

    La cuisine anglaise : si c’est froid, c’est de la soupe. Si c’est chaud, c’est de la bière!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Pierre-Luc Gagnon
    Blogueur formé en journalisme, conseiller en bières de microbrasseries québécoises, rédacteur pigiste, fondateur de DimancheMatin.com, adeptes des communications modernes.

S’abonner au blogue

@biere_luc

+ @biere_luc →

Catégories