Movember en BD

24 novembre 2012 11h50 · Raymond Poirier

Je suis tombé, tout récemment, sur un sympathique projet alliant BD et Movember, au projet de la Fondation du CHUQ (et de la recherche sur le cancer de la prostate).

Il s’agit d’une initiative de Maxime Dubois (alias Max’stache), qui s’est allié des collègues dessinateurs (Catherine Lemieux, Alexandre Caroussos et Astrid Boivin), question de monter un projet appelé « 1001 moustaches ». Leur objectif? Recueillir des dons, certes. Gros et petits. Objectif : 1000$. Et que ces dons soient accompagnées d’idées (en lien avec la moustache) qu’ils s’assureront, au fil des prochains mois, de mettre en image (à raison d’un don par idée). Le tout avec, en bout de piste, un recueil illustré, édité au fil de 2013.

C’est la deuxième année que Dubois lance un projet dans le cadre du Movember. L’an dernier, toujours au profit de la Fondation du CHUQ, il avait réalisé la vente de tableaux inspirés de scènes de jeux vidéo. Au terme du projet : 1200$ avait été récoltés.

Pourquoi se lancer dans une telle aventure? Pour la cause. Pour le plaisir. Et pour le défi. Partir de quelques mots, quelques phrases, ou d’un concept, et trouver la manière de l’exprimer sur papier, que ce soit par une illustration, une caricature, un strip… Sans style dirigé, chacun avec sa technique, son approche, son inspiration (spécifions qu’on à affaire ici à un cocktail de dessinateurs autodidactes et d’étudiants en diverses disciplines à saveur graphique à l’Université Laval).

Évidemment, déjà quelques idées reçues. Bien variés: de « Sonic the Hedgehog avec une moustache » jusqu’à « un chat avec des moustaches humaines, un humain avec des moustaches de chat ».  C’est d’ailleurs un peu leur objectif : « Moustaches célèbres, moustaches aimées, moustaches détestées, moustaches farfelues, jeux de mots moustachus… Étonnez-nous et laissez libre court à votre imagination! », peut-on lire sur leur site officiel.

Si vous voulez avoir un peu plus d’information sur ce projet (et, qui sait, faire un don et fournir une idée à Maxime et son équipe), allez faire un tour au www.maxstache.com. Tout y est.

De mon côté, j’ai eu l’occasion de discuter un peu avec Astrid Boivin et Maxime Dubois, du projet, de son exécution, du défi que ça représente. Voici :

Partagez cette page

Classé dans :  Société
+ sur le même sujet :  , , , , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

À lire aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Raymond Poirier
    Artisan du milieu des médias et des communications. Et surtout (pour ce blogue), amateur de bande dessinée. J'assure recherche et animation de l'émission "La vie en BD" (sur les ondes de CKRL 89,1) et je collabore à l'organisation de certaines activités à tendance bédéesques de la Capitale. Je suis également membre de l'ACBD (Association des critiques et journalistes de bande dessinée).

S’abonner au blogue

@R_Poirier

+ @R_Poirier →

Catégories