La genèse de Bulle

3 janvier 2013 16h35 · Raymond Poirier

En ce début d’année, petit clin d’œil à une série qui a été lancé, non sans ambition, en décembre 2012. Non sans ambition dis-je? C’est que ses créateurs ont déjà en tête une saga qui pourrait, si l’intérêt est là, s’échelonner sur 13 tomes (oui, 13!), avec, pour avant goût, cette Genèse et trois autres tomes prévus pour 2013-2014. Un beau défi, ça, c’est clair!

Cet univers (et cette saga annoncée) c’est Bulle, une création de Damien Berger et Jean-Philippe Bergeron. Les deux scénaristes construisent leur univers, bâtissent leur création depuis à tout le moins 2008. Pensée d’abord comme une série télévisée, ils ont choisi, au fil des dernières années, de l’offrir plutôt (et d’abord) en BD, après une rencontre fructueuse avec la dessinatrice Marie Lamonde Simard.

Leur univers? Le Québec d’aujourd’hui, à la sauce « théorie du complot ». Un holding international, Bulle, et la ville de Québec comme toiles de fond. Des gens ordinaires et d’autres, moins ordinaires, comme personnage. Le tout lié par un fil inspiré à saveur scientifique. Pour plus d’information sur la résultante (et le processus créatif) via le (fort complet) www.sagabulle.com.

Par ailleurs, j’ai eu l’occasion de discuter avec l’un des auteurs (Jean-Philippe Bergeron) et la dessinatrice Marie Lamonde Simard, suite au lancement de Bulle tome 1, La genèse, un peu avant la fin de l’année. La résultante, en quelques 12 minutes, ici :

Partagez cette page

Classé dans :  Livres
+ sur le même sujet :  , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Raymond Poirier
    Artisan du milieu des médias et des communications. Et surtout (pour ce blogue), amateur de bande dessinée. J'assure recherche et animation de l'émission "La vie en BD" (sur les ondes de CKRL 89,1) et je collabore à l'organisation de certaines activités à tendance bédéesques de la Capitale. Je suis également membre de l'ACBD (Association des critiques et journalistes de bande dessinée).

S’abonner au blogue

@R_Poirier

+ @R_Poirier →

Catégories