L’origine des X-Men

6 juin 2011 19h54 · Richard Cayer

Je suis un fan fini des super-héros, et j'ai bien aimé ce "prequel" de la série des X-Men.  Mais peut-être qu'on pourrait parler de "reboot" puisqu'on recommence au début (les années 60).  De plus, dire que c'est un "reboot" plutôt qu'un "prequel" expliquerait les multiples erreurs de continuité que je n'énumérerai pas ici.

X-Men: First Class nous présente donc la génèse de ce groupe de super-héros mutants qui est dirigé par le professeur X (James McAvoy).  On y voit donc les motivations, les déchirures et les combats de ce groupe d'individu (les mutants) qui est craint par les humains normaux parce qu'ils sont différents.  James McAvoy y est crédible dans le rôle d'un super-intellectuel sympathique, et Michael Fassbender nous livre une performance franchement intense dans le rôle d'un Magneto qui cherche avant tout à assouvir sa vengeance.  Ne cherchez pas Wolverine (Hugh Jackman), on ne le voit que quelques secondes.  J'aime bien ce super-héros canadien, mais il était temps que les films de cette franchise s'intéressent à un autre personnage que lui.

Vous ne serez pas déçu de ce film si vous aimez les super-héros.  Pour une fois, on cherche à nous servir des personnages et une histoire intéressante en plus des effets spéciaux.  Que peut-on demander de mieux?

Partagez cette page

Classé dans :  Non classé

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

À lire aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Richard Cayer

Catégories

Archives