Hunger Games: le reality-show ultime et mortel

24 mars 2012 20h17 · Richard Cayer

Comme il avait de très bonnes critiques, j’ai lu récemment le premier livre de la série Hunger Games de Suzanne Collins.  Ce livre nous transporte dans un futur post-apocalyptique où on oblige des adolescents à se battre à mort dans le contexte d’un jeu télévisé annuel.  C’est intéressant comme concept mais pas nécessairement nouveau.  D’autres romans ou films ont déjà présenté des histoires similaires.  On peut penser à Running Man (roman de Stephen King, film avec Arnold Schwarzenegger) ou à Marche ou crève (autre roman de Stephen King).  Il y a également un film asiatique du début des années 2000 nommé Battle Royale dont le thème semble être le même.  Peut-on parler de plagiat?  Peut-être?  Peut-être pas?  Ceci dit, le roman ne met pas l’emphase sur la tuerie gratuite ou le « gore ».  Le personnage principal, Katniss, ne tue pas gratuitement ses semblables.  Le roman nous montre le combat intérieur que doit se livrer Katniss si elle veut gagner cette mini-guerre.  La société futuriste décadente dans laquelle se déroule cette action est également très bien présentée et critiquée dans le roman.

Le film, quant à lui, n’est pas aussi profond que le roman, mais il ne lui fait pas honte non plus.  Tout comme le roman, le film ne cherche pas à exploiter inutilement la violence de la situation.  Il y a quelques scènes brutales mais on ne tombe jamais dans l’exagération ou le « gore ».  C’est un bon divertissement qu’on pourrait qualifier de caricature de notre société avec nos « reality-show » dans lesquels les participants doivent éliminer leurs rivaux et se faire aimer du public.  Dans Hunger Games s’ajoute une réalité politique au contexte des « reality-show ».  Et puis, le mot « élimination » est vraiment pris au pied de la lettre.

En ce qui concerne les acteurs, la jeune Jennifer Lawrence est excellente dans le rôle de la guerrière malgré elle.  Malgré ses incroyables talents de chasseuse, on ne cherche pas à faire d’elle une caricature à la Xena ou à la Lara Croft.  Elle reste une personne normale.  On retrouve également d’autres bons acteurs comme Stanley Tucci, Woody Harrelson et Donald Sutherland dans cet excellent divertissement.

Autrement dit, c’est un très bon film.  Ce n’est pas le film de l’année, mais il ne faudrait pas non plus le comparer à Twilight à cause qu’il est tiré d’une série de livre pour adolescents ou jeunes adultes.  Ce film vaut beaucoup mieux que cela et a quelque chose à dire.

 

Partagez cette page

Classé dans :  Cinéma, Livres
+ sur le même sujet : 

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Richard Cayer

Catégories

Archives