Dès qu’ils en ont l’occasion, la chorégraphe-interprète Julie Beaulieu et le musicien Jonathan Voyer s’envolent pour rejoindre leurs maîtres respectifs en Inde. L’une y creuse sa connaissance et sa maîtrise de la danse classique bharata natyam; l’autre y perfectionne sa pratique de l’instrument à cordes nommé santour et s’y exerce au chant classique hindustani. Revenus au pays, ils font du spectacle un rituel de transmission et de la scène, un espace de dialogue entre l’Orient et l’Occident. Dans Mousson la nuit, leur nouvelle création, la danseuse incarne les images et les émotions séculairement associées aux ragas (cadres mélodiques) interprétés par Voyer et le percussionniste Shawn Mativetsky. Ils partagent la soirée avec le Vancouvérois Josh Beamish qui croise quant à lui Bach et danses sociales baroques. Présenté par Tangente à l’Usine C du 27 au 30 octobre.

Partagez cette page

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →