Promouvoir sa musique en Français

3 novembre 2010 16h44 · Sébastien Diaz

Un reportage à découvrir

Si la musique et sa promotion sur les réseaux sociaux vous intéressent, vous devriez jeter un coup d’œil au reportage réalisé par Les Agents Libres dans le cadre de la compétition de journalisme Le Triathlon du Français organisée par Télé-Québec.

Devant concevoir une capsule sur le bon usage du Français dans les réseaux sociaux, l’équipe s’est penchée sur une problématique très actuelle qui soulève bien des interrogations : utiliser le Français devient-il un obstacle lorsque vient le temps de promouvoir sa musique sur les réseaux sociaux.  Une question que s’est notamment posé Guillaume Déziel, gérant du groupe Misteur Valaire.  Originaire de Sherbrooke et ayant organisé l’essentiel de sa promotion en ligne, le groupe s’est jusqu’à maintenant fait un devoir de le faire dans la langue de Molière, quitte à devoir redoubler d’ingéniosité lorsque vient le temps d’atteindre un public plus large à l’étranger.  Même chose en spectacle, puisque le groupe tient encore à s’adresser à la foule en Français peu importe où il se trouve.  « La réaction des francophones à qui on s’adresse en Anglais à de très rares occasions , c’est tout de suite sur les dents.  On sent vraiment un élan de protectionnisme! », d’expliquer Déziel.

À une époque où les groupes québécois cognent à plus grands coups que jamais à la porte des marchés étrangers en devant presque se justifier de parler Français (je pense entre autre à la controverse de cet automne entourant la victoire de Karkwa aux Pris Polaris, qui aurait soit-disant remporté la chose à cause d’une forte présence francophone au sein du jury), un reportage du genre m’apparaît comme essentiel.

À regarder sur le site du Triathlon du Français.

Partagez cette page

Classé dans :  Divers
+ sur le même sujet :  , , , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

  • 7 novembre 2010 · 20h18 yves simard

    moi la seule musique qui existe est la musique francaise donc c’est important de la promouvoir c’est notre langue et notre culture

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel