A force de nous gaver de produits insipides qui se distinguent par la grosseur du goulot, qui se présentent en format pour alcolos et qui ont tous un peu moins d’arrière-goût l’un que l’autre, on finit par croire que la bière n’est qu’un sous-produit pour papilles gustatives attardées. Ce qui est tout à fait faux, comme le rappelle Mario D’Eer dans un magnifique bouquin qui vient d’arriver en librairie, intitulé tout simplement La Bière. Éditeur du magazine spécialisé BièreMAG, l’auteur nous fait partager sa passion pour cette boisson plusieurs fois millénaire. Comme vous pouvez le soupçonner, nos grands brasseurs nationaux et leur ribambelle de produits n’y sont pas vraiment à l’honneur, même si l’on peut trouver bien des vertus à la petite 50 tablette ou à la Molson Ex. Ce sont plutôt les produits de dégustation qui sont mis en valeur et les bières des microbrasseries québécoises y côtoient les plus célèbres nectars de la planète. Toutefois, l’auteur ne se contente pas de nous faire part de ses commentaires de dégustation. Outre un bref historique, il nous fait découvrir avec force détails les techniques de fabrication et de dégustation, ainsi que les différentes méthodes de classification. Ce qui ne gâte rien, l’ouvrage est joliment illustré par le bédéiste Louis-Michel Carpentier. Faites cependant bien attention de ne pas confondre avec le terne Guide de la bière 1998 qui sévit depuis quelque temps chez les libraires.

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel