Les Gémeaux et le petit Jésus

17 septembre 2012 17h20 · Stéphanie Alcaraz Robinson

J’ai été choquée lorsque le gouvernement fédéral a annoncé les coupures dans le domaine de la culture. La culture est définie par l’UNESCO  comme « l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. »

Moi qui ai décrié les diminutions de budget, je me suis dit que c’était un devoir d’écouter les Prix Gémeaux, afin de voir ce qui se passe dans notre merveilleux monde de la télé québécoise. C’était ma première fois…

J’ai été un peu déçue.

Dès l’ouverture, j’ai eu l’impression que l’on essayait de revivre l’ouverture des Oscars de Hugh Jackman. Par contre, trop de chants, pas assez de moments touchants. Le numéro d’ouverture était trop loooong. Le concept était bien, mais n’aurait-on pu couper un peu ou rendre cela plus dynamique, flamboyant?

Et que dire de certaines remarques un peu déplacées, voire mesquines… À propos de l’absence de Michel Courtemanche, Joël Legendre a commenté « Est-ce à cause de sa bipolarité? » Et Louis Morissette, à propos de l’homosexualité de M. Legendre « le petit Jésus n’aime pas ça ».

Ouch. Les maladies mentales et l’homosexualité en ont pris pour leur compte.

« C’était juste pour rire », dira-t-on. Eh oui, c’est sûrement vrai. En tout cas, moi, ça ne m’a pas fait rire. Et vous?

Joël Legendre a été fortement critiqué dans les médias et sur les réseaux sociaux. Je ne peux comparer cette soirée à aucune autre, car, tel que mentionné avant, c’était mon premier visionnement d’un tel gala. Ce que je comprends, c’est que c’était sa première animation à ce gala. Je ne peux m’imaginer la pression et le stress reliés à l’animation d’un tel évènement… Les faux pas peuvent-ils être pardonnés?

Je me pose vraiment la question: Que pense Joël de sa performance? Comment prend-il les critiques suite au gala?

Il y a une chose positive que je voulais souligner. Que l’on aime ou que l’on n’aime pas les téléromans québécois et les galas qui s’y rattachent, il faut être fier de cette institution. Des centaines de personnes œuvrent quotidiennement pour s’assurer que l’on ait du contenu québécois sur nos ondes. Certains se plaignent de l’anglicisation du Québec et qu’il y a trop de contenu américain sur nos chaînes.

Hier, j’ai vu des comédiens et des comédiennes talentueux et passionnés. C’est ce qui m’a le plus marquée. Et c’est ce dont je me souviendrai de ce gala.

Et vous, avez-vous visionné le gala des Gémeaux? Qu’en avez-vous pensé?

 

Partagez cette page

Classé dans :  Arts visuels, Humeur, Société
+ sur le même sujet :  ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

+ Ajouter le vôtre Commentaires 5

  • 17 septembre 2012 · 20h25 Jonathan

    Désolé…
    Je n’écoute pas les galas, ça n’est pas très intéressant selon moi.

    C’est pas un commentaire sur la culture par contre, whatever floats your boat.

    • 17 septembre 2012 · 22h45 Stéphanie Alcaraz Robinson

      Hihi. It doens’t rock my boat! ;-)
      C’est la première fois que j’écoutais ça :-)
      Écoutes-tu les galas style Oscars ou c’est tout type de galas que tu trouves inintéressant?

    • 18 septembre 2012 · 09h12 Jonathan

      Je pense que ça m’est déjà arrivé de voir deux minutes du monologue d’ouverture de Ricky Gervais du Gala des…euh…quelque chose. Et j’ai déjà vu quelques minutes des ECMA quand c’était les Trailer Park Boys qui l’avaient animé. Mais sinon, non, peu importe quel gala…il y en a beaucoup…ça ne vient pas me chercher.

      Normalement, je suis d’avis que les galas sont peut-être intéressants à l’intérieur de l’industrie pour souligner XYZ, mais ça m’intéresse autant que le gala annuel des spécialistes orthopédiques. J’ai rien contre, mais mon intérêt y est limité.

      Certains m’ont déjà dit que les galas sont un moyen de publiciser quelque chose de petit qui n’a pas été capable d’attirer mon attention jusqu’à présent. Malheureusement, je ne trouve pas que ces galas me présentent de produits que je ne connaissais pas avant, ou des produits assez différents ou intéressants pour capter mon attention (que ce soit des films indépendants, ou des émissions cultes).

    • 18 septembre 2012 · 15h35 le calinours bienveillant

      @jonathan

      « …je ne trouve pas que ces galas me présentent de produits que je ne connaissais pas avant… »

      comment tu fais pour savoir ça si tu les écoutes pas jonathan!?!

  • 18 septembre 2012 · 07h27 le calinours bienveillant

    moi non plus je l’ai pas écouté le gala.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Stéphanie Alcaraz Robinson
    Formée en sciences des religions, immigration et communications, je parcours le monde à la recherche de nouveaux sujets d'écriture. Journaliste, pigiste, étudiante et passionée des Canadiens... J'aspire à faire le tour du monde au moins quatre fois. Je compte bien vous en faire voir de toutes les couleurs!

S’abonner au blogue

Catégories