Ras le pompon de passer la Saint-Valentin sans bien-aimé(e) à cajoler! Cette année, c’est la dernière fois. Juré, craché. Mais avant d’avoir une bague au doigt, mieux vaut célébrer solide, en vrai célibataire. Voici comment faire.

ZYEUTER LES POIGNETS

Le 14 février, allez d’abord rejoindre vos semblables Au Diable Vert, qui propose son fameux party de célibataires. Encore une fois cette année, tout se jouera autour du poignet, grâce à des bracelets thématiques. Selon sa couleur, chaque bracelet aura une signification. Le bleu? "Ce soir ou jamais." Le rouge? "Je ne cherche pas, mais paye à boire pareil." Le vert? "Ménage à 3, 4…" Le jaune? "Moi, je suis venu(e) pour le D.J." Tout ce beau système facilite évidemment le dialogue entre les dragueurs. Histoire de mettre le paquet, nous vous suggérons d’opter pour tous ces bracelets à la fois. À partir de 21 h, 7 $ l’entrée.

GRRR… LES GOGO BOYS

Après avoir dansé jusqu’à plus jambes, allez voir des hommes gigoter, au club Le 281. Cette institution de l’érotisme au masculin propose des forfaits V.I.P. pour les gangs de filles. Optez pour celui à 150 $, "l’Ultra". Il comprend une danse à la table, une photo-souvenir, une bouteille de mousseux, une boîte-cadeau – l’histoire ne dit pas ce qu’elle contient. Le plus émoustillant? Ce forfait permettra à l’une d’entre vous de faire partie du show en montant sur la scène pour danser avec les beaux étalons. Tentez donc de vous dégoter un rancard avec un gogo boy. Il saura sûrement vous faire passer une Saint-Valentin à la hauteur de son gabarit.

NUIT D’AMITIÉ À L’HÔTEL

Mais pas question de passer votre nuit de la Saint-Valentin avec un flirt. Profitez plutôt du forfait de l’amitié que propose l’Hôtel Opus à l’occasion de cette fête des Cupidons. Vous aurez droit notamment à un martini Signature Opus 136 (vodka Grey Goose, Alizé Gold, orange sanguine et fruit de la passion) au magnifique restaurant-bar Koko. Après avoir enfilé quelques drinks, peut-être que votre statut de célibataire vous rendra un brin tristounette. Mais, vêtue d’un peignoir italien Frette dans une luxueuse chambre, vous pourrez vous consoler entre amis en vous gavant de pop-corn devant un film d’amour. Tout ça pour 219 $. Comme le dit l’Hôtel Opus sur son site Web: "Qui a besoin de diamants? Les ami(e)s sont pour la vie."

AVEC LES YEUX DU COEUR

Histoire de vous assurer que cette Saint-Valentin soit la dernière que vous passerez en célibataire, acceptez la blind date avec le beau-frère de la voisine. Paraît-il qu’il est beau sans bon sens! Mais ne tombez pas dans le piège de la superficialité. Rencontrez-le avec les yeux du coeur. Le meilleur moyen d’y arriver est de l’inviter pour un repas au restaurant O.Noir. On y mange dans l’obscurité totale et on est servi par des non-voyants. Si votre date arrive à vous séduire ainsi, il y a de fortes chances que vous trouviez de quoi occuper votre prochaine Saint-Valentin.

CARNET D’ADRESSES /

Au Diable Vert
4557, rue Saint-Denis
514 849-5888
www.lesitedudiable.com

Le 281
94, rue Sainte-Catherine Est
514 871-2281
www.281.ca

Hôtel Opus
10, rue Sherbrooke Ouest
514 843-6000
www.opushotel.com

Restaurant O.Noir
1631, rue Sainte-Catherine Ouest
514 937-9727
www.onoir.com

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres