La Compagnie F s’est donné pour mission d’outiller les femmes désireuses de lancer un projet d’affaires ou de réintégrer le marché du travail. F, c’est aussi pour autonomie financière.

L’entrepreneurship est l’arme choisie par l’organisme Compagnie F pour offrir du soutien aux femmes de toutes origines en situation précaire. Certes une noble mission, elle s’accompagne d’une panoplie de ressources adaptées aux projets les plus divers. Créée en 1997 au Centre des femmes d’ici et d’ailleurs, l’entreprise oeuvre dans un esprit de développement durable et humain. Ayant pignon sur rue sur la Plaza St-Hubert, un sympathique café-boutique y sert même de lieu de réseautage et de galerie aux artistes ayant participé à l’un des programmes. La conscience sociale aidant, on y sert du café biologique et équitable.

Soutien pour projets d’affaires

La liste des services à la Compagnie F est longue: coaching d’entreprise pour clarifier une idée d’affaires, cercle d’emprunt pour femmes anglophones ou allophones, rencontres individuelles ou de groupe, soutien marketing et aide aux artistes dans l’élaboration de leur démarche. Ajoutez à cela des ateliers, conférences et concours pour récompenser les efforts et vous avez un aperçu de la bourdonnante plaque tournante que représente cette entreprise pour déjà plus de 1500 femmes en 13 années d’activité.

Les formations, d’une durée moyenne de 12 semaines, sont abordables (125 $ – 250 $) et sont parfois même subventionnées en totalité par Emploi-Québec, selon les conditions. Fait notable: en s’inscrivant à une formation, on obtient automatiquement un soutien individuel gratuit pendant un an. Ce même service coûte 60 $ / l’heure pour les non-abonnées. Se retrouvent régulièrement au calendrier des séances d’information gratuites pour valider son choix de formation.

Concours d’entrepreneuriat

Parmi les nombreuses initiatives lancées par l’organisme, le concours Défi de l’entrepreneuriat féminin est un tremplin idéal pour toute jeune entreprise. Avec 20 000 $ en prix, voici l’occasion d’obtenir un coup de pouce financier ainsi qu’une bonne visibilité. Parrainé par des pionnières d’entreprises d’ici telles que Denise Cornellier ou Mélissa Harvey, lauréate de la première édition et présidente de Zorah Biocosmétiques, l’événement récompense les efforts dans les domaines de l’art et la culture, la transformation et la production, le commerce de détail, les services et l’économie sociale. Le mot d’ordre est ressources, le contexte est la solidarité et le paysage est la diversité.

Adresse /
Compagnie F: 6323, rue Saint-Hubert, 514 381-7333, www.compagnie-f.org

ooo

Voici trois compagnies qui affichent leurs spécialités rue Saint-Hubert après avoir participé au concours d’entrepreneuriat féminin de la Compagnie F.
Les Lutins verts: L’organisme Les Lutins verts s’est donné comme mission de récolter et de redonner du lustre aux jouets usagés et de les redistribuer aux services de garde et aux familles dans le besoin. Grand bien lui fasse puisque sa noble quête donne de l’emploi à 17 personnes souscrivant à des programmes sociaux et que les profits sont redistribués dans la communauté. Les jouets sont impeccables et les prix, de 45 % à 70 % plus bas qu’en magasin. 6214, rue Saint-Hubert, 514 303-8718, www.leslutinsverts.ca

Les Délires du terroir: Bonne bouffe et bonne bière sauront toujours plaire. C’est le simple constat derrière la charmante boutique Les Délires du terroir, idée d’un jeune couple créatif et soucieux de mettre en valeur les produits d’ici. Quelque 150 bières et fromages des quatre coins de la province se disputent les combinaisons les plus harmonieuses. Pour y faire votre choix, passez un samedi, jour de dégustation. Douceurs chocolatées, confitures plus que locales et autres gourmandises sont montées en d’alléchants paniers. 6406, rue Saint-Hubert, 514 678-6406, www.lesdeliresduterroir.com

La Loba: Entreprise de solutions écologiques concernant la féminité, la maternité et la naissance, La Loba propose des produits et outils pour remettre à jour des pratiques des sociétés anciennes comme le portage, ou la réutilisation des couches et des serviettes hygiéniques, et même des ateliers de confection. La Loba (louve, femme sauvage) croit que la terre a besoin que nous fassions ces changements. À vous d’évaluer la teneur de femme sauvage en vous. 5293, rue Saint-Hubert, 514 509-2818, www.laloba.ca

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres