Envie de changer d’air et, par la même occasion, de décor? Pourquoi ne pas vous offrir un tour guidé des petits bijoux de design qui échappent trop souvent à l’oeil du Montréalais? Voici la preuve que les hôtels de la métropole font honneur au sceau Ville de design de l’UNESCO.

Hôtel de ville

Non, on ne fait pas ici référence à la bâtisse près du Champ-de-Mars qui accueille l’optimiste maire Tremblay, mais bien à une nouvelle catégorie d’hôtels qui émerge pour se démarquer du concept hôtel-boutique. Le Zéro 1, situé au 01, boulevard René-Lévesque Est, est le meilleur exemple qui soit pour décrire la tendance. Récemment inaugurée, cette ancienne résidence pour étudiants construite en 2005 profite au maximum de sa situation au coeur du centre-ville.

Le design extérieur, qui sera parachevé d’ici un mois, a été confié à la firme Moment Factory. Il respectera l’initiative du plan lumière du Quartier des spectacles en s’équipant d’éclairages LED et en illuminant l’une de ses façades de projections vidéo à la "Moulin à images". La fenestration tient aussi compte de cet emplacement de choix au centre nerveux de Montréal en offrant plusieurs chambres avec vue panoramique au 10e étage. Côté décor, le qualificatif "épuré" est de mise pour les chambres qui respectent le look loft industriel du bâtiment avec poutre de béton apparente au plafond. Dans des tons de noir, de blanc et de gris, le design est complété par des meubles fabriqués au Québec et quelques accessoires comme des lampes importées d’Italie qui ajoutent une touche finale à l’ambiance le soir venu.

Le souci du détail pour un environnement classe se retrouve même sur l’enseigne "Prière de ne pas déranger", incarnée par une magnifique photographie d’une femme qui fait "chut". Les parties communes de l’hôtel se fondent aussi dans ce décor de bon goût, du lobby à la terrasse extérieure donnant sur la Société des arts technologiques, en passant par une cour intérieure accessible quatre saisons, nommée l’Atrium. Les travaux d’aménagement pour parfaire le restaurant et le revêtement extérieur sont toujours en cours, mais n’hésitez pas à vous arrêter lors de votre prochaine balade dans le sud de la Main.

Art nouveau

Les charmes de la terrasse du Koko (récemment rénovée), à l’angle de Saint-Laurent et Sherbrooke, sont déjà bien connus des Montréalais, mais l’hôtel qui l’héberge, Opus, est tout aussi branché. Aménagé dans un édifice construit par Joseph-Arthur Godin en 1914 selon les codes de l’art nouveau, on y retrouve la même pureté dans le travail du New-Yorkais Yabu Pushelberg qui s’est chargé de l’aménagement intérieur. Les chambres personnalisées de type Billy, Mike, Pierre, Dede ou Susan évoquent chacune une ambiance particulière convenant à la personnalité du client, couleurs éclatantes en prime! À noter également, le souci du détail jusqu’aux souliers des valets, un design unique signé John Fluevog.

Trésor caché du Vieux-Montréal

Le Nelligan, le Place d’Armes ou le Saint-Sulpice sont des adresses de bon goût reconnues dans le Vieux-Montréal. Le Petit Hôtel l’est un peu moins et pourtant, il a bénéficié des services du même designer, Yves Montpetit, qui a su aménager un design ingénieux pour les 24 chambres qu’accueille incognito la bâtisse de la rue Saint-Paul. Dans un style contemporain avec une influence résolument européenne, les chambres classées sous les grandeurs S, M, L ou X-L sont décorées avec goût et finesse.

Trois siècles

1899, 1957 et 2009. Voilà les dates de construction des trois tours qui forment le Westin Montréal entre les rues Saint-Antoine et Saint-Jacques. Le mariage de l’histoire et de la modernité faisait partie des contraintes de la designer Robynne Moncur quand est venu le temps de décorer l’hôtel de 454 chambres. Un pari tenu en utilisant les magnifiques puits de lumière mis à sa disposition et en mettant en valeur une oeuvre magistrale que l’artiste montréalais Jean-Paul Mousseau avait offerte à la Gazette, ancien locataire des lieux. Impossible de ne pas fixer le plafond du lobby principal avec son immense lustre formé de 600 pièces d’aluminium. Et que dire de la piscine intérieure au fond de verre qui surplombe la voie d’accès à l’hôtel en voiture. Un détail architectural qui vaut le détour.

Champêtre en ville

Une maison de campagne au centre-ville? Oui, ça existe! À l’instar de plusieurs autres hôtels, l’Auberge Le Pomerol, près du parc Émilie-Gamelin, propose un décor chaleureux avec ses 27 chambres et son restaurant muni d’un immense foyer. Le confort et la chaleur du salon commun sont à l’image du concept de cet hôtel qui sert le petit-déjeuner dans de mignons paniers à pique-nique en osier. Avec son mur de briques, la chambre 205 est toujours la plus populaire. À retenir lors d’une éventuelle réservation!

Carnet d’adresses /

Zéro 1
01, boulevard René-Lévesque Est
514 871-9696, www.zero1-mtl.com

Opus
10, rue Sherbrooke Ouest
514 843-6000, www.opushotel.com

Le Petit Hôtel
168, rue Saint-Paul Ouest
514 940-0360, www.petithotelmontreal.com

Westin
270, rue Saint-Antoine Ouest
514 380-3333, www.westinmontreal.com

Auberge Le Pomerol
819, boulevard De Maisonneuve Est
514 526-5511, www.aubergelepomerol.com

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres