Le compte à rebours du magasinage des Fêtes est enclenché. Une activité qui rime la plupart du temps avec achalandage et centres commerciaux. Pour une expérience d’achat alternative, le marché des foires artisanales et autres "boutiques pop-up" bat son plein à Montréal.

La recherche d’un cadeau responsable est une tendance qui ne s’essouffle pas, selon la professeure à HEC Montréal JoAnne Labrecque. "C’est exactement dans le sillage du développement durable. On cherche des valeurs de retour à la source, d’authenticité, de communauté. Même si cela reste dans une optique de consommation, le client est conscient que son achat va permettre à la personne devant lui de gagner sa vie."

L’expérience de magasinage est aussi bonifiée. "On peut prendre le temps de discuter avec l’artisan, de connaître l’histoire derrière l’objet que l’on achète et de raconter cette histoire au destinataire." Est-ce qu’il y a un danger de noyer le phénomène en saturant le marché? Pas à court terme, selon Mme Labrecque. "Plus il y a de marchés ou foires artisanales, plus ça sensibilise les gens. On commence à comprendre les impacts d’un achat local. On ne peut pas tout se procurer localement, mais le marché du cadeau a un très bon potentiel de développement."

Montréal des créateurs

Au total, pas moins de 400 exposants prendront part à une foire à l’approche de Noël. Montréal, ville de créateurs? C’est ce que voulaient démontrer au départ les organisateurs du souk@sat. "On était tannés d’entendre dire que la métropole était une pépinière de création et de voir que nos amis artistes qui bâtissaient cette réputation n’arrivaient pas à en vivre", explique Emmanuel Galland, responsable des communications de l’événement.

Le souk qu’ils ont imaginé est un bazar très stylisé réunissant des créations contemporaines faites à Montréal. Bien que le marché des foires ait beaucoup évolué et que la concurrence se fasse de plus en plus intense, la popularité du souk@sat ne baisse pas depuis sa création en 2003. Et ce, même après une année de pause. "Nous essayons de nous distinguer de la compétition en étant très sélectifs pour nos exposants. Ils doivent offrir des produits allant de la gamme accessible au plus pointu."

Pour la première fois, la foire propose un marché gourmand avec différents exposants. Foodlab, le resto de la SAT, aura son menu de Noël et proposera des tourtières et autres spécialités à ramener à la maison.

Une trouvaille: La créatrice derrière les poupées Raplapla, Erica Perrot, lancera sa première collection de petite couture, vêtements pour enfants, Le Pompon.

Coopétition

Autre marché faisant la part belle aux jeunes créateurs allumés, Puces Pop est de retour pour une édition de Noël. L’organisatrice de cette foire qui se déroule dans le sous-sol de l’église Saint-Enfant-de-Jésus croit que la multiplication de ces événements très ciblés (deux à quatre jours de vente) est bénéfique. "Je crois qu’il y a une plus grande offre parce que la demande augmente. Les gens s’intéressent de plus en plus aux créations artisanales. Tricots, bijoux, poteries, nos artistes proposent des produits qui s’offrent particulièrement bien en cadeau", explique Tessa Smith.
Une trouvaille: Les Redoreuses proposent de jolies idées-cadeaux pratiques comme des porte-boucles d’oreilles faits à partir de vieux cadres. Faut voir!

Le Smart Design Mart est une initiative datant de 2009 qui se déroule dans un loft industriel de 23 000 pieds carrés dans le Mile End. "On ne veut pas de simples tables, on veut que l’exposant mette sa touche personnelle. C’est un endroit qui doit être agréable à visiter", explique Marc Simard, un des organisateurs de ce salon qui met l’accent sur le design.

Une trouvaille: Les petites horloges et réveille-matin en bois Furni figurent parmi les coups de coeur des organisateurs.

Le Marché Casse-Noisette, organisé par Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, se démarque quant à lui par son caractère philanthropique. "On verse 10% des ventes au Fonds Casse-Noisette pour enfants", précise Alain Dancyger, directeur général des Grands Ballets Canadiens. Les créations sont regroupées sous diverses thématiques, soit maison et décoration, plaisirs gourmands, beauté et bien-être, mode et accessoires.

Une trouvaille: Inspiré du personnage du ballet Casse-Noisette, le parfum édition limitée Clara, conçu par Claude-André Hébert.

Parmi les vétérans, la Foire des créateurs du Musée McCord souligne son 15e anniversaire cette année en rassemblant plus de 25 artisans qui participent à leur façon à l’écriture quotidienne de l’histoire de Montréal.

Une trouvaille: Les colliers en fermeture éclair de Vanessa Yanow.

Pop-up

Selon JoAnne Labrecque, les pop-up shops (boutiques éphémères), très à la mode, sont un modèle d’affaires efficace pour les petits manufacturiers. "Cela permet de présenter un bon étalage en forte période d’achalandage sans devoir assumer un loyer à longueur d’année." Safewalls, le projet d’arts visuels du Cirque du Soleil, a choisi le modèle pop-up à l’approche des Fêtes. Les oeuvres habituellement en vente sur le Web seront affichées à la galerie Yves Laroche pendant deux semaines. "On commande des oeuvres inspirées des spectacles du Cirque du Soleil. L’artiste a carte blanche, pourvu qu’il nous rende le tout sous forme d’affiche", explique André Bathalon. Les oeuvres sont vendues en série limitée.

Une trouvaille: L’affiche Zarkana par Travis Louie est particulièrement intéressante.

Calendrier de l’avent /

souk@sat: Du 9 au 11 décembre au 1195, boulevard Saint-Laurent, Montréal, www.souk.sat.qc.ca

Puces Pop de Noël: Les 10 et 11 décembre au 5037, rue Saint-Dominique, Montréal, www.popmontreal.com

Smart Design Mart: Du 2 au 4 décembre au 160, rue Saint-Viateur Est, Montréal, www.smartdesignmart.blogspot.com

Marché Casse-Noisette: Du 24 novembre au 4 décembre au 1001, place Jean-Paul-Riopelle, Montréal, www.marchecassenoisette.com

Pop-up Safewalls: Du 29 novembre au 13 décembre au 6355, boulevard Saint-Laurent, Montréal, www.safewalls.org

Foire des créateurs du Musée McCord: Du 26 au 28 novembre au

690, rue Sherbrooke Ouest, www.musee-mccord.qc.ca

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , ,

+ Ajouter le vôtre Commentaires 2

  • 28 novembre 2011 · 11h29 Musky, éco-designer

    Bravo, super article… et merci de promouvoir l’achat local et les artisans d’ici. Mais je suis surprise que vous n’ayez pas cité le salon des artistes récupérateurs de la Biosphère, qui a lieu au musée de l’environnement sur l’ile Ste-Hélène, du 2 au 4 décembre, pour sa 6ème édition.
    C’est le plus grand événement du genre avec 50 artistes invités, et je vous promets qu’il vaut le déplacement. L’entrée est gratuite et l’ingéniosité de nos créateurs pour recycler nos déchets, les rendre utiles et surtout beaux n’a pas de limites…

    Merci d’en parler et au plaisir de vous y retrouver

    http://www.ec.gc.ca/biosphere/default.asp?lang=Fr&n=C8A26B1E-1
    https://www.facebook.com/event.php?eid=265128000197574

  • 15 février 2012 · 11h05 Anne Sophie

    Merci pour cet article ! Par contre connaissez vous des manifestations de ce genre pour la période estivale ?
    Merci

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel