Londres, Paris et Milan sont indélogeables sur la planète mode. Montréal est tout de même en droit de rêver à une place de choix dans le circuit émergent des semaines de mode mondiales. Le Bureau de la mode de Montréal en a fait sa mission.

Les collections printemps-été ne sont même pas encore sur les tablettes des magasins que déjà les créateurs de mode présentent leur vision de l’automne-hiver 2012-2013 au Marché Bonsecours. La Semaine de mode de Montréal (SMM) se tient dorénavant du 6 au 9 février, juste avant la Fashion Week de New York, un positionnement stratégique dans l’agenda des acheteurs et des journalistes spécialisés. «Il faut profiter de notre avantage géographique à proximité de New York», explique Diane Duhamel, commissaire mode à la Ville de Montréal depuis 2005. Il y a trois ans, la Ville a créé un Bureau de la mode pour la soutenir dans ses activités de promotion des organismes qui font rayonner les créateurs d’ici. Ainsi, elle invite des journalistes étrangers tout au long de l’année et particulièrement à la SMM afin de partager la bonne nouvelle. «Plusieurs jeunes designers d’ici peuvent rivaliser à l’international avec leur talent. Mélissa Nepton avait fortement impressionné le journaliste Jean Paul Cauvin du Fashion Daily News

Le Bureau de la mode a aussi mis sur pied un site Web fort utile pour le grand public, qui permet de localiser les différents designers dans la ville grâce à l’outil Carte de mode. «Nous avons fait une étude auprès des Montréalais et plusieurs d’entre eux ne connaissaient pas bien le milieu de la mode local.» Une situation qui tend à s’améliorer, si l’on en croit ce nouveau slogan: La Mode Montréal se porte bien.

Info /

Bureau de la mode de Montréal: modemontreal.tv
Semaine de mode de Montréal: Du 6 au 9 février au Marché Bonsecours (350, rue Saint-Paul Est, Montréal), montrealfashionweek.ca

ooo

S’approcher des passerelles

Généralement réservés aux gens de l’industrie et des médias, les défilés de mode s’ouvrent de plus en plus au grand public, notamment par l’entremise de La Vitrine culturelle (lavitrine.ca). En mars 2010, Denis Gagnon avait poussé l’audace jusqu’à faire deux fois le même défilé pour s’assurer que la deuxième représentation – la première étant considérée comme sa générale devant médias – soit entièrement accessible au grand public. Cette année au SMM, DUY, Tavan & Mitto, Martin Lim (qui a gagné le prix Start Up Mercedes-Benz l’automne dernier) et Ça va de soi offrent des billets sur le Réseau Admission. Une autre astuce pour prendre part à l’événement mode au Marché Bonsecours consiste à laisser ses coordonnées chez ses designers favoris. Ils disposent de billets réservés à leur clientèle.

Partagez cette page

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel