Pour manier les ciseaux mieux que quiconque, un passage à l’École de coiffure Uni-Sexe s’impose. Avez-vous la tête de l’emploi?

«À la base, il faut aimer le contact avec les gens, car la coiffure est un métier où on est appelé à socialiser. Il faut aussi avoir un côté créatif, car c’est une profession qui nous donne la possibilité de créer constamment de nouvelles choses. Ce n’est pas monotone!» détaille le responsable des services pédagogiques de l’école, Serge Leduc. «C’est aussi un métier qui permet une grande diversité sur le plan du travail; si la coiffure ne convient plus, on peut être gérant de salon, ou encore représentant de produits…»

À l’École de coiffure Uni-Sexe, on propose différentes formations aux personnes de 16 ans et plus. Formation professionnelle en coiffure privée ou semi-privée, formation en soins capillaires (pour maîtriser les nouveaux traitements à la kératine) et formation en soins des mains et des pieds (manucure, pédicure et pose d’ongles). On offre aussi un programme de recyclage en coiffure, pour ceux ou celles qui ont déjà suivi une formation, mais auraient besoin d’une mise à jour. «Ça leur permet de se retremper dans le bain et d’apprivoiser les nouvelles technologies.» Pour le printemps prochain, on prépare même une formation en espagnol. «Il y a une grande demande du côté de la communauté hispanique», atteste Serge Leduc.

Les formations, qui regroupent un maximum de 10 étudiants, sont d’une durée de 6 mois à temps plein ou de 9 mois à temps partiel, et incluent un stage de 80 heures. Annexée au Salon de coiffure BCBG, l’école permet à ses élèves de réaliser de petites incursions en milieu professionnel.

L’établissement privé se targue d’être toujours à la fine pointe de la technologie. «Nos enseignants sont formés en nouvelles techniques de coupes, de colorations et de traitements. Nous sommes toujours up-to-date», assure Serge Leduc.

Selon le responsable des services pédagogiques, le taux de placement est fort intéressant dans le domaine de la coiffure. «C’est très facile de placer nos étudiants. Il y a une grande demande. Généralement, les élèves trouvent même un emploi dans un salon professionnel avant la fin de leur formation.» Aux futurs étudiants, il recommande fortement une visite de l’école sur rendez-vous. «C’est préférable pour voir les équipements, faire le tour des locaux et obtenir des explications plus détaillées», souligne-t-il.

 

École de coiffure Uni-Sexe

7125, rue Saint-Hubert

514 278-0440

ecoleunisexe.ca

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel