Depuis 2006, le Tabascobar est l’endroit tout indiqué pour pimenter vos soirées. Le propriétaire Sacha Ragueneau dévoile le secret de la sauce!

VOIR: Qu’est-ce qui vous a donné envie d’ouvrir le Tabascobar?

SACHA RAGUENEAU: J’ai suivi la lignée familiale, car mon père était aussi dans la restauration. J’ai également suivi mes instincts, car j’ai été busboy, barman, gérant. Mais c’est avant tout une question de timing.

VOIR: Le Tabascobar s’étire sur trois étages. Qu’y retrouve-t-on?

S.R.: Le Tabascobar combine resto, bar et nightlife: trois formules sous un même toit. En haut, on a une ambiance sport lounge, avec des tables de billard et de soccer, des banquettes, des écrans de télé. C’est plus jeune. Au centre, c’est un resto-pub, pour prendre une bière et discuter. Et au sous-sol, on a un night-club ouvert du jeudi au samedi, où on fait jouer les meilleurs hits de l’heure. C’est là qu’il faut aller pour se défouler et faire la fête. On a aussi un lounge privé avec des sofas, qui peut accueillir jusqu’à 25 personnes. C’est une ambiance plus feutrée, plus VIP. L’avantage du Tabascobar, c’est que le client n’est pas limité dans ses options. Il peut venir jouer au billard, manger, et descendre s’il a envie de danser.

VOIR: Que peut manger le client pour assouvir une petite fringale entre deux parties de billard?

S.R.: Comme dans tout bon bar, nous avons les traditionnels nachos, ailes de poulet et calmars. Mais nous avons aussi un menu pub raffiné et urbain, avec un accent du Sud-Ouest. On a des paninis, des salades, des pizzas…

VOIR: Pourquoi vos sandwichs portent-ils des noms reliés à James Bond et à des bands des années 90?

S.R.: Pourquoi pas? On peut donner le nom qu’on veut aux sandwichs! Puisque j’adore James Bond et la musique des années 80-90, on peut manger le Duran Duran, le Depeche Mode ou le Goldfinger.

VOIR: Le Tabascobar semble très entreprenant côté promotions. Quelles sont vos meilleures aubaines?

S.R.: Oui, on a un concept qui plaît, peu importe le jour. Le lundi, on offre le double mojito pour 8$. On a les mardis Bootyfull, où on offre des spéciaux sur la bière ou les drinks de 1 litre servis dans un verre en forme de botte de cowboy. Les mercredis Magnifico, c’est soirée électro avec le pichet de Boréale en spécial. Les jeudis, c’est Beat the Clock, avec les meilleurs prix à chaque heure. Et le vendredi, c’est le Fresh Friday, la meilleure soirée au Tabasco. C’est gratuit pour les filles jusqu’à minuit.

VOIR: On dit que le Tabascobar est une institution pour les étudiants de l’Université de Montréal. Est-ce vrai?

S.R.: Oui, on a une grande clientèle étudiante. Et on va aussi chercher plein de monde dans Côte-des-Neiges, Outremont et N-.D.-G. Le midi, on accueille beaucoup de professionnels qui travaillent dans le quartier. Durant le 4 à 7, c’est un beau méli-mélo d’étudiants et de réguliers, mais après 21h, c’est surtout des étudiants. C’est plus vibrant et plus dynamique. Le Tabascobar est reconnu pour ça!

Tabascobar

5414, avenue Gatineau, Montréal

514 731-3666

tabascobar.com

Voir offre 25% de plus
Boutique.voir.ca

Tabascobar

Venez vous éclater là où l’ambiance de fête perpétuelle n’a rien à envier aux clubs du centre-ville. Situé tout près de l’Université de Montréal, le Tabascobar est à la fois un club, un lounge et un restaurant à la clientèle jeune et branchée. Le menu tex-mex épicé et chaleureux ainsi que les cocktails de toutes sortes sont les ingrédients parfaits pour transformer un jour ordinaire en soirée festive entre amis. Pourquoi ne pas profiter de votre carte Boutique Voir pour sortir vous amuser en bonne compagnie?

Acheter sur boutique.voir.ca

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres

Lire aussi