La fleur d’ail se cueille vers la troisième semaine de juin. Juste à temps pour venir assaisonner les salades fraîches des jours d’été.

Le jardin de Manon et Patrick vient d’être dépouillé de ses mauvaises herbes, laissant toute la place aux fleurs d’ail, qui viendront se tortiller sous le soleil. "On a mis quatre jours pour désherber", raconte Patrick Bonvouloir, producteur d’ail de Sainte-Brigide d’Iberville, en Montérégie. "À la Saint-Jean-Baptiste, on va récolter les fleurs pour que l’énergie du plant reste dans les bulbes." Une fois cueillies, les fleurs seront débarrassées de leur tête, et les tiges spiralées seront prêtes à être mangées.

La fleur d’ail se consomme comme un légume. Elle se déguste fraîche, dans une salade, cuite à la vapeur, comme plat d’accompagnement ou dans un sauté. Tout de suite après la cueillette, Patrick Bonvouloir se dépêche d’en vendre quelques-unes dans les marchés publics de Saint-Jean-sur-Richelieu, Farnham et Val-David, et au marché Jean-Talon à Montréal, où certains connaisseurs se pressent d’en ramasser une poignée délicieuse. De plus, il apporte quelques sacs de fleurs congelées, qu’il laisse au Marché des Saveurs du marché Jean-Talon. "Mais la fleur d’ail n’est pas très connue chez nous, fait remarquer le producteur. Les gens ne savent pas trop quoi en faire."

C’est pourquoi Patrick et sa femme Manon essaient de faire connaître la tige parfumée par leurs pots de fleur d’ail salée, qu’ils préparent deux semaines après la récolte. La tige est finement hachée, avant d’être mélangée à du gros sel. L’assaisonnement est délicieux dans du fromage à la crème, des pâtes, saupoudré sur des pommes de terre en purée, des légumes grillés, des viandes et des poissons. "La fleur d’ail a un goût plus délicat que le bulbe, explique Patrick Bonvouloir. Elle est plus facile à digérer et ne donne pas mauvaise haleine." Alors pourquoi s’en passer? Également vendu dans les marchés publics, l’assaisonnement sera parfait pour relever les plats de la belle saison, en attendant les bulbes d’automne, que le couple déterrera à la mi-juillet!

Pour savoir où acheter l’ail du Jardin de Manon et Patrick, visitez le www.ailailail.com.
Manon et Patrick ont plusieurs idées de recettes sur leur site Internet. La quiche à la fleur d’ail est une façon délicieuse de déguster la tige.

RECETTE /

Quiche à la fleur d’ail

Ingrédients:
11/2 tasse de fleur d’ail coupée en petits morceaux
1 c. à soupe de beurre
1 c. à soupe de cassonade
1 c. à thé d’estragon frais
1 tasse de cheddar fort râpé
3 gros oeufs
1 gros jaune d’oeuf
1/2 tasse de crème 35 %
1/2 tasse de lait

Préparation:

Préchauffer le four à 375 oF.
Faire revenir la fleur d’ail dans le beurre en brassant constamment pendant environ 5 minutes.
Ajouter la cassonade et l’estragon, saler et poivrer au goût.
Mettre le mélange dans une croûte de quiche, puis recouvrir de fromage.
Battre les oeufs, le lait et la crème.
Verser sur le fromage et l’ail
Cuire pendant 35 minutes.

Partagez cette page

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

  • 5 octobre 2011 · 16h55 Carole Blondeau

    J’ai déjà vu de la fleur d’ail dans un pot avec de l’huile, est qu’il faut y ajouter autre chose? et combien de temps est ce qu’on peu la conserver dans l’huile.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres