Tradition séculaire que celle de la galette des Rois, qui souligne, chaque 6 janvier, l’Épiphanie, cette fête célébrant la visite des Rois mages à l’enfant Jésus. La tradition veut qu’une fève sèche, en plastique ou en porcelaine, soit insérée dans la pâtisserie et que celui ou celle qui la trouve dans son assiette devienne roi de la journée et porte une couronne de fantaisie! Plusieurs pâtisseries montréalaises soulignent cette journée. Parmi elles, Le Petit Fourneau où le pâtissier, Yves Jacot, assure qu’il concocte "une des meilleures" galettes. Pur beurre, sa création à pâte feuilletée est fourrée à la frangipane, une crème à base d’amandes. (Offerte à partir du 4 janvier au 828, rue Rachel Est, Montréal, www.lepetitfourneau.com, 514 521-0387.) Chez Marius et Fanny, c’est l’abondance avec deux variétés de galette, l’une fourrée à la frangipane et l’autre à la crème pâtissière aux effluves de fleur d’oranger. La pâtisserie propose aussi la couronne briochée avec fruits confits à l’intérieur. (Dès la fin décembre au 239G, boulevard Masson à Sainte-Dorothée, Laval et dans les deux autres boutiques Montréal et de Lachine www.mariusetfanny.com, 450 689-0655.) Les cinq succursales de la renommée Pâtisserie de Gascogne offriront aussi, comme d’habitude, la galette des Rois. Même que cette année, la recette a été revue pour la rendre encore plus légère et onctueuse. Un vrai délice qui fond dans la bouche, nous assure-t-on. Deux produits à base de pâte feuilletée seront proposés: galette fourrée à la crème d’amandes parfumée au vieux rhum brun ou à la crème pâtissière légère. (Dès le 4 janvier, www.degascogne.com.) Dans tous les cas, la réservation est suggérée.

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres