Tout comme Voir, ils sont nés en 1986. Regard sur deux entreprises et un mouvement qui fêtent en 2011 leur quart de siècle.

Le goût du traiteur

En 1986, Pierre Carrier était berger et les profits étaient rares. C’est pour rentabiliser leur troupeau d’agneaux que lui et sa femme ouvrirent une boucherie-traiteur. Baptisé Agnus Dei, le traiteur a connu un succès exponentiel, avec des clients comme le Cirque du Soleil et des prix gagnés à l’international pour ses bouchées créatives. "Notre philosophie a toujours été axée sur la jouissance et la qualité de la bouffe. À cela s’est ajouté un souci écologique", explique celui qui a été le premier traiteur à Montréal à utiliser des assiettes compostables et à composter. Selon Pierre Carrier, c’est le souci du détail, l’approche personnalisée et l’amour du métier de traiteur qui font le succès d’Agnus Dei encore aujourd’hui.
www.agnusdei.ca

Éloge de la lenteur

Fondé en 1986 en Italie par Carlo Petrini, le mouvement Slow Food s’étend aujourd’hui sur 132 pays. Montréal a d’ailleurs été la première ville canadienne à créer une cellule, en 2001. "Slow Food défend le droit au plaisir de manger, à une alimentation de qualité faite de façon artisanale, en plus des valeurs de durabilité et d’équité", explique Bobby Grégoire, président de la cellule montréalaise. Slow Food Montréal milite sur plusieurs fronts, dont la commercialisation de la poule Chantecler, seule race développée au Canada et adaptée à notre climat. Le mouvement soulignera aussi le Jour Terra Madre, le 10 décembre, par une série de conférences.
www.slowfoodmontreal.com

Famille glacée

Dans les années 1930, le père de Gaëtan Lebel, Augustin, fabriquait pour Kénogami de la crème glacée avec ses recettes originales. Un legs familial dont se sert le fils pour fonder Les Aliments Lebel en 1986. Seul producteur de friandises glacées sur bâton au Québec, l’entreprise augmente son volume au point qu’elle ouvre en 2000 sa propre usine de fabrication. "Pour survivre, il faut être créatif. Je parcours le monde pour trouver les nouvelles tendances", explique M. Lebel. Un souci qui rapporte: l’entreprise a encore remporté cette année le Grand Prix canadien des produits nouveaux avec son mini-cornet au yogourt glacé probiotique.
www.alimentslebel.com

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres