Chez Lévêque est l’un des restos français les plus connus de Montréal, surtout pour son ambiance conviviale, à la limite bruyante mais sympathique. C’est un véritable pilier qui fête ses 40 ans cette année, et il n’est pas rare d’y croiser des visages bien connus de la scène culturelle québécoise.

Fondé par Pierre Lévêque en 1972, le restaurant s’appelait à l’époque La Lucarne et avait des airs d’auberge. Aujourd’hui, l’établissement de l’avenue Laurier Ouest, à Outremont, est devenu une chic brasserie parisienne avec une touche bien montréalaise. M. Lévêque y est toujours chef, mais c’est sa fille Olivia qui gère le restaurant. Le concept, lui, est resté le même: bonne bouffe, bon vin et une ambiance branchée mais décontractée, où les conversations bourdonnent comme dans les vieux bistros français. C’est surtout cette atmosphère qui depuis longtemps fait la réputation du restaurant.

Mais avant le décor, la carte de Chez Lévêque a d’abord attiré une clientèle de fidèles. On y propose une grande sélection de classiques de la cuisine française, notamment, pour ceux qui aiment, les abats qui sont sur le menu depuis les débuts du restaurant: ris de veau laqués au porto et poivre noir, boudin noir maison et sa compote de pommes Hemmingford et rognons de veau servis avec petits lardons, sauce madère et moutarde de Meaux. Il y a également les incontournables tartares de bœuf ou de saumon, accompagnés de frites ou salade, et le menu de la mer, poisson, huîtres, crevettes, homard ou bouillabaisse, qui varie selon la disponibilité des arrivages frais. Encore aujourd’hui, le chef, Pierre Lévêque, continue d’aller choisir lui-même ses poissons auprès des fournisseurs locaux. On offre aussi un menu «faim de soirée» qui inclut une entrée, un repas principal et un dessert, pour les noctambules gourmands ou pour un dîner d’après-spectacle. Côté desserts, Chez Lévêque propose, entre autres, une crème brûlée et sa tuile de noix de coco ou un royal au chocolat et praliné feuilleté. Le brunch est également servi le week-end.

Constituée principalement de gens du quartier, la clientèle qui fréquente Chez Lévêque se partage entre les habitués qui viennent plus tôt en soirée et les jeunes qui se pointent après 21h afin de profiter du menu à 21$. Bien qu’on y retrouve une clientèle variée, c’est un endroit que l’on fréquente surtout entre amis. Bon nombre d’artistes et de personnalités publiques en ont également fait leur repaire.

Particularités estivales? Une terrasse, donnant sur la rue, ouverte jusqu’à minuit, une considérable sélection de vins rosés d’importation privée, la plupart de France, au verre ou à la bouteille, et la salade du jour, sans cesse renouvelée, pour un repas léger lors des chaudes journées de canicule qui coupent l’appétit.

Et pour souligner ses 40 ans, tout le mois de septembre, Chez Lévêque offre un menu à 40$ qui revisite tous les classiques de la cuisine française servis Chez Lévêque au cours des quatre dernières décennies. Aussi, tous ceux qui portent un nom de famille ayant un lien de près ou de loin avec l’église, tels Lévesque, Cardinal ou St-Pierre, obtiendront une réduction sur l’addition de leur table.

Restaurant Chez Lévêque
1030, avenue Laurier Ouest, Outremont
514 279-7355
chezleveque.ca

Voir offre 25% de plus
Boutique.voir.ca

Chez Lévêque

Le midi et jusqu’à tard le soir (menu «faim de soirée»), on se sustente avec grand plaisir dans cette véritable et magnifique institution idéalement située dans Outremont, qui ravit les gastronomes impénitents et tous les fidèles qui viennent pour une petite ou une grande messe! Les classiques de la cuisine française sont au rendez-vous, parfaitement maîtrisés, et le menu du jour propose toujours le cruel dilemme de choisir entre plats de viande ou de poisson.

Acheter sur boutique.voir.ca

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , ,

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

  • 26 juin 2014 · 19h03 Chantal Moreau

    Bonjour à vous. J’ai parlé de votre beau restaurant
    À ma collègue de travail. Nous allions souper dans un resto et elle mangeait de la bavette…..
    Je me souviens de votre resto je suis déjà aller…
    Je ne sais pas mais est-ce que vous offrer le plat La bavette. Car j’irai savourer ce plat
    On irait début juillet au début de semaine. Est-ce que ça prend une réservation.
    J’attends de vos nouvelles
    Merci

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres