Les Montréalais aiment la bonne chère. Ils fréquentent les restaurants, n’ont pas peur d’essayer de nouvelles avenues culinaires et raffolent des produits artisanaux. Et ils aiment de plus en plus cuisiner. Alors, pourquoi ne pas le faire directement avec des chefs dans leur restaurant?

Les écoles de cuisine ne manquent pas à Montréal pour les amateurs. Inventives, dynamiques et très diversifiées, elles répondent à une demande de plus en plus grande d’un public de tout âge souhaitant apprendre à bien faire les choses et à se régaler au quotidien. On en oublierait presque que les restaurants eux-mêmes peuvent avoir des formules très alléchantes, montrant à la fois le savoir-faire d’un chef et les coulisses d’un établissement.

La grande classe à l’Europea

Notre petit tour des fourneaux débute à l’Europea (1227, rue de la Montagne, Montréal, 514-398-9229, europea.ca), où l’on convie deux personnes par jour (sauf le samedi) à une expérience exclusive en cuisine au sein de la brigade de ce restaurant très coté. Une fois le tablier de l’Europea enfilé et un verre de vin à la main, on peut faire un atelier de préparation et de mise en place (55$), ou encore sortir le grand jeu en accompagnant les cuisiniers jusqu’au début du service, en se faisant ensuite récompenser par un menu de sept services créé pour l’occasion, servi au comptoir de la cuisine, accompagné des vins associés et même d’un livre du chef (195$). Une très bonne manière de s’initier à la cuisine d’un grand restaurant en mettant la main à la pâte.


Cuisine du restaurant Europea

L’exotisme au Café Mardi Gras

Vous aimez la cuisine créole et cajun? Il existe assez peu de livres de cuisine francophones sur le sujet, encore moins de restaurants avec cette spécialité à Montréal. Alors, le fait d’apprendre que René Brunet, chef propriétaire du Café Mardi Gras (1684, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, 514-526-7363) peut non seulement nous proposer de déguster, mais aussi d’apprendre à cuisiner des plats typiques de La Nouvelle-Orléans nous comble de joie. Et il connaît bien son affaire, puisqu’il vient lui-même de Louisiane et profite des cours qu’il offre dans son restaurant pour faire une petite présentation historique et culinaire de cet État. D’une durée d’1h à 1h30, chaque cours propose de découvrir jusqu’à sept plats cajuns, parmi lesquels figurent le gumbo (soupe consistante à base de légumes et de poulet, de saucisse ou de fruits de mer), le poisson noirci (cuisiné dans un beurre brun foncé) ou les petits beignets de La Nouvelle-Orléans. À découvrir de 7 à 77 ans, puisque des cours sont aussi accessibles aux enfants.

La tradition indienne au Mantra

Le raffinement de la cuisine indienne n’a d’égale que son extrême diversité, qui permet à nos papilles de passer d’un plat débordant d’arômes à un autre très relevé en l’espace de deux coups de fourchette. On croit souvent à tort que cet art culinaire est inaccessible en dehors des pots de sauces déjà prêtes que l’on peut trouver dans les grandes surfaces. Eh bien, c’est faux! Au Mantra (1019, boulevard Sainte-Foy, Longueuil, 450-674-1888, restaurantmantra.ca), la propriétaire des lieux propose tous les dimanches des cours de trois heures, au cours desquels cinq à six recettes typiques sont réalisées. Poulet au cari, tandoori, papadum, soupe aux lentilles… les choix sont nombreux et faits en fonction du degré d’avancement des groupes. On peut aussi s’initier au savant mélange des épices de ce grand pays. Voyage des sens assuré!

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres