Le bruit courait sur Twitter: Michele Forgione ouvre un nouveau resto. Pour le néophyte, la nouvelle est sans importance. Mais […]

Le bruit courait sur Twitter: Michele Forgione ouvre un nouveau resto. Pour le néophyte, la nouvelle est sans importance. Mais pour le chroniqueur restos, c’est une alerte. Une nouvelle adresse à visiter, sans aucun doute. Le chef compte à son actif un parcours intéressant: restaurants Koko, La Coupole, Verses, démontrant un certain talent.

On le retrouve à la barre d’un bistro, osteria en italien. Content de nous présenter sa version de la cuisine italienne. Et de ses régions. Elles sont vingt, les venti, des Abruzzes à la Sicile, des Pouilles au Piémont, appétissantes de saveurs du terroir, à la rusticité paysanne.

Son bistro est installé dans l’ancien local du BBQ, une aventure qui a fait long feu (!). Une première salle très chouette où le bar côtoie la cuisine ouverte (et ses charcuteries bien en vue sur le comptoir), et derrière, la seconde à l’esprit très convivial. Bruyante (vraiment), animée, à l’ambiance plutôt sympathique. Le décor: de la pierre de taille, typique Vieux-Montréal, rehaussée de poutres sombres, de banquettes rouges et de tables de bois. Lumineux. La faune, éclectique, n’hésite pas à venir en famille, même avec le dernier-né. Mignon.

Au menu

Pas facile: voilà une carte des plus intéressantes qui demande du temps de réflexion. Dommage, par contre, de constater qu’on n’indique pas les inspirations régionales des plats, malgré une volonté affichée de présenter la cuisine des fameuses vingt régions de l’Italie.

Crostini, antipasti, primi, secondi, contorni… il faudra choisir. D’autant que les portions sont plus que généreuses, c’est ce que nous allons découvrir au fil de la soirée.

Et c’est sans compter ces délicieux pains maison servis avec une bonne huile d’olive pour commencer. Les crostini, donc. Tranches de pain grillées surmontées d’une excellente caponata (version italienne de la ratatouille dominée par l’aubergine, les câpres et les noix de pin) ou d’un tartare de veau savoureux mais un peu résistant sous la dent.

Dans la catégorie antipasti, et bien plus passionnant: l’assiette de charcuteries faites maison marquera la soirée. Rares sont les occasions de déguster une aussi bonne mortadelle à la pistache, une tête fromagée franche, une terrine de porc, une saucisse et des foies de volaille en mousse impeccables. Même les têtes de violon, la salicorne ou les légumes marinés sont excellents, sans acidité abusive. On applaudit.

La lasagne? Voilà un plat tellement populaire qu’on avait hâte de découvrir la version Forgione. Il a fallu l’attendre (trop longtemps!), mais grâce à une pâte fine et une sauce bolognese ragoûtante, elle marque un gros point.

Le porcelet de Saint-Canut, en porchetta chaude, est un beau morceau de viande servi dans son jus, tout juste accompagné d’une poire pochée. Simple et efficace. Vous demanderez, en guise d’accompagnements – les contorni -, une incontournable polenta (en sauce tomate) et une belle poêlée de champignons rôtis de style portobello. Réussis. Côté poisson, un midi, nous avons dégusté un filet de doré parfaitement saisi accompagné d’un bulbe de fenouil braisé et d’une sauce légère et citronnée. Vraiment charmant.

Desserts /
Les desserts dans les restaurants italiens sont souvent convenus. Donc, tiramisu au programme, semifreddo (au citron, très frais) et panna cotta à la framboise. Mais si vous me le demandez, je préfère me garder de la place pour l’assiette de charcuteries!

Emballant /
Encore une fois, gros coup de coeur pour les charcuteries et ces plats simples mais irréprochables. Belle sélection de vins d’importation privée.

Décevant /
Des plats généralement trop salés. Leurs origines régionales ne sont pas indiquées; ce serait pourtant plutôt chouette de le savoir. Le bruit: quand la salle est pleine, c’est presque assourdissant. Ça doit être l’âge!

Combien? /
À midi, prévoyez 25$ par personne hors taxes, service et boissons. Le soir, doublez.

Quand? /
Les midis, du mardi au vendredi de 11h30 à 14h30; en soirée, mardi et mercredi de 17h30 à 22h, du jeudi au samedi de 17h30 à 23h.

Où? /
Osteria Venti
372, rue Saint-Paul Ouest, Montréal
514 284-0445, www.osteriaventi.com

L'autre giro Critique par Voir - . Cote: 3

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel