Ils sont séchés, siphonnés, réduits en purée ou cuits sous vide. Le même traitement est appliqué aux champignons, tangerines, patates douces et autres ingrédients qui seront analysés sous toutes leurs formes et couleurs. Chaque goût et chaque texture sont étudiés pour en faire ressortir le plus surprenant: du cristal de parmesan, une éponge de noix de coco ou un sandwich de meringue de citrouille. C’est comme ça que se fait la cuisine chez El Bulli, qui a été plusieurs années de suite classé meilleur restaurant au monde. Dans le documentaire El Bulli: Cooking in Progress, le réalisateur Gereon Wetzel observe le chef Ferran Adrià et son équipe en plein processus de création. Chaque année, le restaurant ferme six mois pour permettre à l’équipe d’expérimenter dans un laboratoire de nouveaux plats défiant les lois de la cuisine conventionnelle. Dans ce film, aucune chicane de cuisine ni de coup de gueule de chef énervé. Juste une équipe de passionnés repoussant toujours plus loin les limites de l’aliment sous l’oeil bienveillant du chef. Un documentaire captivant qui révèle l’exigence et la rigueur du travail créatif en gastronomie. À regarder comme un hommage à ce restaurant qui n’ouvrira plus ses portes. Il a servi ses derniers clients la semaine dernière. Il sera transformé en fondation, elBulli Foundation, consacrée à l’innovation en gastronomie et qui devrait voir le jour en 2013.

Projection extérieure gratuite, le vendredi 5 août à 21h à la place de la Paix. Au Cinéma du Parc à partir du 6 août; www.cinemaduparc.com.

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel