La région de Charlevoix n’a pas fini de commémorer en activités variées, tant culturelles que sportives, "l’éveil du géant" (le Cirque du Soleil) sur ses terres.

Débuté au pas de course fin mai, l’événement festif L’Éveil du géant rappelant les origines du Cirque du Soleil dans Charlevoix se poursuit jusqu’en octobre dans la région de Baie-Saint-Paul. Sur le front culturel, on peut visiter jusqu’au 12 octobre l’expo Artisans du rêve – Costumes du Cirque du Soleil au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Elle explore la création des personnages du Cirque à travers leurs costumes fabuleux et par une incursion dans les différents ateliers de teinture, de confection, de chapeaux, de dentelle et de chaussures qui travaillent à la construction de ces personnages.

On peut aussi se préparer à visiter la région quelque part entre le 25 septembre et le 4 octobre, dates du traditionnel festival de paysages en peinture figurative de Baie-Saint-Paul: Rêves d’automne. Pour la 19e édition de ce festival, le concours national de peinture a ajouté à sa catégorie de thème libre une autre invitant les artistes candidats à créer une oeuvre qui s’inspire de la thématique circassienne. La programmation du festival fait la part belle à la peinture en direct, à la photographie et à la sculpture. Elle est si riche qu’on ne vous livre que nos petits coups de coeur, tracés à grands coups de pinceau: l’accueil au festival, à titre de "pont culturel", d’une délégation de peintres bretons, avec en prime une soirée bretonne en chansons le 2 octobre; l’expo à ciel ouvert… et portes fermées, avec oeuvres d’artistes peintes sur des portes recyclées et exposées dans le boisé du quai de Baie-Saint-Paul; une conférence sur le peintre-trappeur René Richard; la place laissée aux enfants le 27 septembre au cours de l’activité "Une rue à peindre" dans la rue Saint-Joseph, avec matériel fourni, animateurs et concours d’oeuvres réalisées; la création d’une oeuvre collective intergénérationnelle, avec six jeunes et six aînés le 29 septembre; et pour clore le tout le 3 octobre, un petit tour à la station de ski du Massif, qui accueillera une dizaine d’artistes-peintres sur ses pentes, une "promenade des grands peintres" avec atelier d’aquarelle sur la même montagne ou un buffet gastronomique des artistes aux saveurs du terroir, avec le grand chef du Château Frontenac, Jean Soulard, comme artiste culinaire et invité d’honneur.

Sur le front sportif, c’est sur les traces d’Alexis le Trotteur, légende locale qui inspira le premier spectacle des fondateurs du Cirque du Soleil dans les années 1980, qu’on peut encore courir d’ici le 29 novembre. Un jeu de piste en forme de geocaching dans la région est organisé pour les amateurs de ce sport de plein air possesseurs de GPS. De son côté, Katabatik, le spécialiste du kayak dans la région, troque le fleuve pour la rivière du Gouffre… en vol de nuit! En fait, c’est plutôt à la brunante et par petits groupes embarqués en kayaks récréatifs solo que vous filez sur la rivière du Gouffre, suivant un guide éclairé à l’aide de light sticks dans le dos qui vous montre le chemin d’eau dans le courant, entre rives et roches. À mi-chemin, halte sur la berge éclairée de torches avec interprétation sur le thème de la préservation de l’eau (thème cher à Guy Laliberté, PDG du Cirque du Soleil qui a créé récemment la Fondation One Drop), puis arrivée en pleine lumière urbaine à l’embouchure de la rivière à Baie-Saint-Paul. Frissons garantis!

Katabatik: 418 665-2332; www.katabatik.ca. Sur réservation. Minimum quatre personnes. Tarif: 50 $.

CALENDRIER D’ÉVÉNEMENTS

Jusqu’au 30 août: Symposium international d’art contemporain (418 435-3681; www.symposium-baiesaintpaul.com)

20 septembre: La Grande Traversée Casino de Charlevoix – course en canot (418 438-2568; www.grandetraversee.com)

Du 25 septembre au 4 octobre: Rêves d’automne (1 800 761-5150; www.revesdautomne.com)

POUR NE PAS CONDUIRE ET VOYAGER IDIOT

Le Centre d’archives régional de Charlevoix a lancé au début de l’été un bien original circuit guidé pour visiteurs motorisés. La visite à saveur historique débute avec un CD à mettre dans votre lecteur pour faire le tour sonore de la région avec différents points d’arrêt sur le parcours. Un livret de 80 pages, à faire lire par le passager, complète avantageusement le tout. Il fournit de nombreuses informations complémentaires sur les sites visités et des photos d’archives pour constater les différences marquantes des paysages ou des bâtiments sur les lieux d’hier et d’aujourd’hui. Info: 418 435-3443; http://www.baiesaintpaul.com/bibliotheque/C.A.R.C/

ooo

Au 51
51, rue Saint-Jean-Baptiste, Baie-Saint-Paul, tél: 418 435-6469
80 $

L’un des seuls éléments qui ne soit pas du terroir au 51 est peut-être le chef, le Cannois Patrick Fregni. Qu’il oeuvre dans la création, comme avec ces pétoncles au lait de coco et rhubarbe surmontés d’un crumble au piment d’Espelette, ou dans la tradition, avec son cassoulet aux saucisses de lapin, manchons de canard et gourganes charlevoisiennes, il vise dans le mille. Le service est à l’avenant, avec une belle attention aux accords mets et vins. La carte nous offre la possibilité d’y aller pour une soirée toute canadienne avec une sélection de vins de l’Ontario et de la vallée de l’Okanagan, sans oublier les petits délices des Vergers Pedneault de L’Isle-aux-Coudres avec le dessert. Vu le prix raisonnable du menu dégustation, on se doit le détour.

À pas de géant Critique par Voir - . Cote: 4

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel