Cinq d’un coup !

17 janvier 2013 17h35 · Venise Landry

En l’an 2012, je vous ai fait part de mon intention d’apporter ici une récolte de 4 romans québécois par mois environ. Eh bien, je vous annonce qu’en 2013, je n’ai pas changé d’idée ! Par contre, je ne sais pas si vous avez remarqué mais le temps a passé plus vite vers la fin et le début de l’année (!), ce qui fait que j’ai cinq romans à placer sous vos yeux, au lieu de quatre. Mais je n’en prendrai pas une habitude, promis. Et je me suis infligée encore une fois l’exercice difficile d’y apposer des coeurs, une particularité Chez Venise :

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Martine à la plage – Simon Boulerice

Je viens de goûter à un roman graphique et la saveur laissée sur moi en est une de drôlerie aux contours un peu cruels. Suite …

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ½

NEWTON – la science du complot
Matthew Farmsworth

L’auteur s’est lancé dans une entreprise audacieuse, déposer le « vrai » personnage d’Isaac Newton au cœur d’un complot contre le roi Charles II d’Angleterre. Défi de taille, surtout parce que la personnalité légendaire de cet homme, dite peu sociale, ne le laisse pas présager. Avec la complicité de deux amis et des événements, on amène un quasi ermite à sortir de son antre pour jouer un rôle actif sur la scène agitée de cette fin du XVIIe siècle. Suite …

 ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ½

Autoportrait au revolver
Marie Christine Bernard

Voici un roman particulièrement construit, pour ainsi dire comme un recueil de nouvelles où les personnages auraient des liens par leur état d’âme, ou de lieu, ou de sang. La majorité de ces personnages vivent dans une résidence de personnes en perte d’autonomie. Suite …

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Griffintown
Marie Hélène Poitras

Ça me fait plaisir de parler de l’idée audacieuse qu’est cette histoire western se déroulant dans le Vieux Montréal.Griffontown vous fait entrer dans tout un monde. Marie-Hélène Poitras a su y faire en incluant la disparition d’un chef, la compétition entre les cochers, des personnages étranges, marginaux, des conditions rudimentaires, des gangs, des clans. Ce qui entraine un rituel initiatique.  Suite …

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Le Syndrome de la vis
Marie-Renée Lavoie

Titre assez particulier n’est-ce pas ? Ce syndrome de la vis est une expression sympathique donnée par Marie-Renée Lavoie à son personnage principal, Josée qui doit apprivoiser le mal à dormir. Cette fameuse insomnie, l’affliction dont plusieurs personnes, particulièrement les femmes, ont un jour goûtée. C’est l’ennemi numéro un de la vie de Josée, une enseignante. Suite …

     À la prochaine récolte !

Partagez cette page

Classé dans :  Livres
+ sur le même sujet :  , , , , , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Venise Landry
    J'aurais voulu être une artiste ? Euh ... non, journaliste ! Travaille fort pour que l'on consomme à outrance littérature et cinéma de chez nous. Comme une consommatrice avertie en vaut deux, je suis deux et passe le mot de la littérature québécoise depuis 2005 : www.passemot.blogspot.com

S’abonner au blogue

@VeniseLandry

+ @VeniseLandry →